10 résultats

DE BON (Mme Elisabeth).

Le Voyageur Moderne ou Extrait des voyages les plus récens dans les quatre parties du monde, publiés en plusieurs langues jusqu'en 1821 ; Contenant les moeurs et usages des différens peuples ; les aventures les plus remarquables des voyageurs ; les nouvelles découvertes, et tout ce qui peut intéresser, piquer la curiosité, et procurer une lecture instructive et agréable. Tome 5.

P., Alexis Eymery, 1822, in-8°, 494 pp, 5 planches gravées, reliure demi-basane brune marbrée à coins, dos lisse avec pièce de titre basane verte, fleurons, tomaison et filets dorés, tranches jaunes (rel. de l'époque), coiffe sup abîmée, intérieur frais et sans rousseurs, bon état

Tome 5 seul (sur 6) : Extrait d'un voyage en Espagne, fait par M. Alexandre de Laborde en 1808. La Catalogne ; Notice sur l'Irlande ; Extrait d'un voyage en Ecosse et aux Hébrides. Les mines de charbon ; Quelques détails sur l'Angleterre, extraits d'un ouvrage intitulé : L'Angleterre au commencement du dix-neuvième siècle, par M. de Lévis. Douvres ; Notice sur la Calabre, tirée de divers ouvrages publiés récemment par des militaires français ; Extrait du Tableau de l'empire de Russie, par M. Damaze de Reymond ; Afrique. Sur l'île Gracioza, l'une des Açores, par M. de Chateaubriant. Les planches présentent des gravures de costumes catalans, biscayen, irlandais, écossais et calabrais.

[DUCOS, Joseph].

Itinéraire et souvenirs d'Angleterre et d'Ecosse, 1814-1826.

P., Imp. de Prosper Dondey-Dupré, 1834, 4 vol. gr. in-8°, (14)-384, 404, 412 et 420 pp, 8 planches hors texte dépliantes d'après Louis David dont 7 lithographiées, 11 cartes et plans gravés hors texte (dont 10 dépliants) avec quelques rehauts de couleurs, index, reliures dos et coins demi-maroquin chocolat (reliures signées Bretault), dos à 5 nerfs, titres dorés, premiers plats conservés, têtes dorées, signets (rel. de l'époque), qqs rousseurs, bel exemplaire d'une grande fraîcheur. Edition originale

Bel ouvrage édité à compte d'auteur et non mis dans le commerce. Tiré à 150 exemplaires hors commerce seulement sur grand papier vélin, distribués par l'auteur. Joseph Ducos (1761-1836), Régent de la Banque de France (1811-1826), publia ce rare et précieux témoignage sur l'économie et la société anglaises, le capitalisme industriel et ses conséquences sociales, après son deuxième voyage en 1826. Ducos voyagea dans toute l'Angleterre, l'Ecosse et le pays de Galles, visitant tour à tour monuments, usines et manufactures, et se mêlant la population pour observer les usages locaux, et fit l'amer constat des excès de la Révolution industrielle. D'abord libéral, après son second voyage en Angleterre, à l'instar de l'économiste Sismondi, son revirement est fondé sur une critique du capitalisme industriel. Il dit à propos de l'Angleterre : "Ses jours d'allégresse s'étaient évanouis. L'abus de son crédit, l'exagération de son commerce et de son industrie la réduisaient au désespoir. Les ateliers se fermaient. Les émeutes de la classe ouvrière avaient déjà été réprimées par la force des armes. La banqueroute tarissait les sources de la fortune publique et privée. Enfin, l'édifice social s'ébranlait sur sa base".

FLEURY (J. A.).

Histoire d'Angleterre, comprenant celle de l'Ecosse, de l'Irlande et des Possessions anglaises, depuis les premiers temps jusqu'en 1883.

P., Hachette et Cie, 1884, in-12, 624 pp, cinquième édition, avec 5 cartes dépliantes (dont 4 en couleurs) et un plan de Londres hors texte, index, reliure demi-chagrin vert, dos à nerfs, titres et fleurons dorés, bon état

HUME BROWN (P.).

A Short History of Scotland. New edition by Henry W. Meikle.

Edinburgh, London, Oliver and Boyd, 1955, fort in-8°, xvi-350 pp, 120 gravures, photos et cartes dans le texte et sur 77 planches hors texte, tableaux généalogiques, index, cart. éditeur, jaquette illustrée, C. de bibl., bon état. Texte en anglais

Excellent ouvrage : des origines au Moyen Age, le XVIe siècle de Marie Stuart à la Révolution de 1689, les XVIIe, XVIIIe siècles et XIXe siècle. — "M. Peter Hume Brown est mort le 30 novembre 1918 à l'âge de soixante-huit ans. Il était né à Haddington le 17 décembre 1850. On lui doit de bonnes biographies de George Buchanan (1890) et de John Knox (1895), mais surtout une remarquable “History of Scotland” en trois volumes (1899-1909). Disciple de Masson, il lui succéda dans sa charge d'historiographe royal d'Ecosse et continua la publication commencée par lui des registres du Conseil privé d'Ecosse ; à partir de 1899, il donna régulièrement presque chaque année un volume de cette grande collection (en tout quinze volumes couvrant la période de 1627 à 1684). Il était devenu en 1901 le premier titulaire de la chaire d'histoire ancienne et de paléographie à l'Université d'Edimbourg". (Revue Historique, 1919)

MIGNET (François-Auguste).

Histoire de Marie Stuart.

P., Charpentier, 1854, 2 vol. in-12, vi-446 et 447 pp, 3e édition, reliures demi-chagrin havane, dos à 5 nerfs soulignés à froid, titres dorés, encadrements à froid sur les plats (rel. de l'époque), un plat lég. défraîchi au tome 2, bon état

"L'année dernière, à pareille époque, je parlais dans cette revue d'une série d'articles insérés au Journal de Savans, dans lesquels M. Mignet, disais-je, prouvait admirablement, tout en nous laissant notre pitié, que les infortunes de Marie Stuart ont été méritées. Ces articles sont devenus une histoire en deux volumes. M. Mignet avait dû penser une première fois aux infortunes de Marie Stuart comme à un épisode de son Histoire de la Réformation. La belle publication des lettres de cette princesse par le prince Labanoff lui donna sujet d'y penser plus profondément, et lui fut une première occasion naturelle d'en parler. S'intéresser à demi à Marie Stuart n'est pas possible : tandis qu'il écrivait cette série d'articles détachés, la grâce opérait ; l'idée lui est venue de mettre la touchante figure dans un cadre plus approprié que le Journal des Savans, et c'est ainsi que du compte-rendu d'un recueil de lettres est sorti un des meilleurs ouvrages de notre temps, lequel n'est pas préparé, hélas, à en lire d'aussi bon. Ce livre a le mérite de toutes les productions de M. Mignet ; il est avant tout très bien fait. J'entend par là quelque chose de mieux qu'un bon livre..." (Nisard, Revue des Deux Mondes, 1851)

PICHOT (Amédée).

Histoire de Charles-Édouard, dernier Prince de la Maison de Stuart ; précédée d'une histoire de la rivalité de l'Angleterre et de l'Écosse.

P., Ladvocat, 1830, 2 vol. in-8°, xxxvi-386 et 434 pp, brochés, couv. très lég. salies, bon état. Edition originale

Le dernier prétendant jacobite aux trônes d'Angleterre, d'Ecosse et d'Irlande : le prince Charles Edouard, le petit-fils du dernier roi de la dynastie des Stuart, Jacques II. En août 1745, il débarque sur la côte écossaise dans l'espoir de reprendre son trône aux "vilains Hanovriens", les bouscule à Prestonpans, arrive à deux jours de marche de Londres, triomphe de nouveau à Falkirk Muir, a la quasi-totalité de l'Écosse sous son contrôle – puis c'est la défaite sanglante de Culloden (16 avril 1746), où l'armée britannique anéantit ses forces. Fuite, traque, poursuite pendant des mois, avant de trouver un navire pour regagner la France...

ROZ (Firmin).

Sous la Couronne d'Angleterre. L'Irlande et son destin – Impressions d'Ecosse – Au pays de Galles.

Plon, 1911, in-12, iv-300 pp, broché, couv. lég. défraîchie, état correct

"L'auteur ne s'est pas contenté de visiter trois beaux pays, l'Irlande, l'Ecosse, le Pays de Galles ; il s'est attaché à éclairer un des problèmes les plus passionnants de l'histoire moderne : Comment la nationalité de ces trois « patries » a-t-elle survécu à leur indépendance ? Tour à tour et en même temps voyageur et historien, peintre et psychologue, il a essayé d'évoquer le destin de ces nations politiquement anéanties depuis des siècles, et dont la personnalité s'affirme encore si vivante." (Bulletin de la Société internationale de science sociale)

SUHAMY (Henri).

Sir Walter Scott.

Editions de Fallois, 1993, gr. in-8°, 464 pp, 16 pl. de gravures hors texte, biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état

En dehors de l'Ecosse, où la présence de Walter Scott (1771-1832) se fait sentir autant que celle de Shakespeare en Angleterre, celui qu'on a appelé « Le Magicien du Nord », « Le Grand Inconnu », « Le Seigneur d'Abbotsford », « Le Sheriff du Selkirkshire », « L'auteur de Waverley » ou « Le père du roman historique » a subi une longue éclipse, d'où il est enfin sorti, surtout depuis la célébration du deuxième centenaire de sa naissance en 1971. Il mérite d'être à nouveau apprécié en France où il fut populaire et influent.

VARENNE (Pierre).

Le bon gros Saint-Amant (1594-1661).

Rouen, Lecerf, 1917, in-8°, 71 pp, biblio, cart. papier fantaisie éditeur défraîchi, édition originale, exemplaire numéroté sur vergé d'Arches, état correct

VILLARS (Paul).

L'Angleterre, l'Ecosse et l'Irlande.

P., A. Quantin, s.d. (1885), in-4°, vi-676 pp, 600 gravures par Danger, Deroy, Boudier, Dosso, Bourgain, Dargaud, Fraipont, etc., 4 cartes en couleurs hors texte dont 3 dépliantes et une double, reliure demi-chagrin rouge, dos à 5 nerfs, titres et caissons dorés richement ornés, encadrements à froid sur les plats, fer doré de la Ville de Paris au 1er plat, tranches dorées, coins lég. émoussés, bel exemplaire

Bel album sur le Royaume-Uni, abondamment illustré, détaillant paysages, monuments, moeurs et coutumes. Nombreux détails sur les productions agricoles et industrielles, l'architecture, les institutions, le bassin houiller du Pays de Galles, les lacs écossais, Belfast et Dublin, les clubs londoniens, les tunnels, les égoûts et le gaz... Six cents gravures sur bois d'après les dessins de Boudier, Deroy, Danger, Dosso, Libonis, Bourgain, Lancelot, Dargaud, Gotorbe, Toussaint, Fraipont, etc. Quatre cartes en couleur pliées. En fin de volume, tableau précisant les divisions de recensement, les comtés, la superficie et la population en 1881. Index géographique. Bien que non mentionné dans le titre, le pays de Galles figure dans l'ouvrage.