144 résultats

ABRARD (René).

Géologie régionale du Bassin de Paris.

Payot, 1950, in-8°, 397 pp, 34 croquis et cartes, broché, couv. illustrée d'une carte, bon état (Coll. Bibliothèque scientifique)

La Lorraine, la Champagne, la Bourgogne et le Nivernais, le Berry, le Seuil du Poitou et ses abords, l'Anjou et la Touraine, le Maine et le Perche, la Normandie, la Picardie et l'Artois, l'Ile de France, l'Orléanais. L'auteur était professeur au Muséum national d'Histoire naturelle.

ALBERT-ROULHAC (Georges).

Les vieux hôpitaux français. Le Val de Grâce.

Lyon, Laboratoires Ciba, 1939, in-8° carré, 46 pp, 23 gravures et photos dans le texte et à pleine page, cartonnage illustré de l'éditeur, dos lég. abîmé, bon état (Les Vieux hôpitaux français, VI)

ALMONZI-GROSSARD (Denise).

En Île-de-France : Livry-Gargan et son histoire.

Ville de Livry-Gargan, 1969, in-8°, 286 pp, gravures et photos dans le texte, 2 plans dépliants hors texte, broché, couverture illustrée lég. salie, bon état

Six chapitres (sur les 13 que compte ce livre) sont consacrés à la période révolutionnaire : Les doléances de Livry ; La vente des biens nationaux ; La commune et le canton de Livry sous la Révolution ; La vie économique ; La vie religieuse et la mystique révolutionnaire ; La vie sociale à Livry pendant la Révolution..

ARDOUIN-DUMAZET.

Voyage en France. 45e série. Région parisienne : IV. Sud-Ouest. Versailles et le Hurepoix.

Berger-Levrault, 1907 in-12, 355 pp, 15 cartes ou croquis, index, broché, dos recollé, bon état

Vallée de l'Yères, forêt de Sénart, Josas, Versailles, vallée de Chevreuse, Hurepoix (parties des départements de Seine-et-Marne et de Seine-et-Oise). — "C'est une belle œuvre que cette description des provinces françaises, si attrayante, si pleine de personnalité et de vie, un peu inégale, un peu inexpérimentée dans la description physique, mais si bien documentée pour les questions économiques. Tel qu’il est, cet ensemble, dont une partie seule aurait effrayé des gens moins laborieux, constitue un tableau surtout économique des régions francaises qu’il sera toujours utile de consulter. Dans la 45e série, à noter : la culture des roses près de Brie-Comte-Robert ; les cultures de la vallée de la Bièvre et de l’Yvette ; le rôle économique de Versailles ; et surtout les cultures maraichères de toute cette région de la banlieue méridionale de Paris." (A. Demangeon, Annales de Géographie, 1908)

ARRIVETZ (Pierre).

Chatou.

Alain Sutton, 2005, gr. in-8°, 127 pp, nombreuses reproductions de cartes postales anciennes + qqs photos, biblio, sources, broché, couv. illustrée, bon état

[Atlas et géographie de la France moderne] – BEAUJEU-GARNIER (Jacqueline).

Atlas et géographie de Paris et la région d'Île-de-France.

Flammarion, 1977, 2 vol. in-4°, 239 et 244 pp, 128 planches de photos (dont 64 en couleurs) et 96 planches de cartes et plans en couleurs hors texte, 14 figures dans le texte, tableaux, index, reliures skyvertex décorées de l'éditeur, jaquettes illustrées, bon état (Coll. Portrait de la France moderne)

AUDIGIÉ (Claude) et Merry BERTRON.

Histoire de Villemoisson-sur-Orge.

Dammarie-les-Lys, Amatteis, 1986, gr. in-8°, 263 pp, nombreuses photos, gravures et cartes, broché, couv. illustrée, bon état. Edition originale, un des 1500 ex. numérotés

BARBIER (Pierre).

Ferdinand-Dreyfus, 1849-1915. Parlementaire - Philanthrope - Historien de l'arrondissement de Rambouillet.

Rambouillet, SHARY, 2004, in-4°, 118 pp, préfaces de Gérard Larcher et Thomas de Luynes, 52 illustrations en noir et en couleurs, biblio, index, broché, bon état

BERNUS (Pierre).

Histoire de l'Ile-de-France.

P., Boivin, 1934 pt in-8°, xii-283 pp, 16 pl. de photos hors texte, broché, bon état (Coll. Les Vieilles provinces de France)

"Dans une collection qui compte déjà nombre d'estimables volumes, dont trois sont dus à la plume de chartistes, notre confrère M. Pierre Bernus a publié une histoire de l'Ile-de-France. C'était entreprendre une œuvre difficile. L'Ile-de-France n'est pas une région naturelle ; elle est formée d'éléments d'origine et d'aspects très divers groupés autour d'un noyau, qui est Paris. Ils sont picards, normands, champenois, orléanais, et le nom d'Ile-de-France ne devint usuel qu'au XVe siècle. Il fallait aussi se garder de répéter l'histoire de la royauté française et de donner à celle de Paris une place qui pour être légitime n'en eût pas moins été démesurée. Notre confrère a su éviter ces écueils et même donner à son livre un caractère un peu particulier, celui d'un vade mecum du visiteur de l'Ile-de-France, « qui y trouvera, pense-t-il justement, l'essentiel pour comprendre l'histoire, l'art et la nature d'une région qui est beaucoup plus variée qu'on ne se le figure en général, et qui est beaucoup moins connue qu'on ne le croit ». Pourtant, ce livre n'est pas un guide. Il est surtout l'histoire bien résumée des origines et de la formation de l'Ile-de-France. Aussi s'agit-il tout particulièrement, après les temps les plus reculés, du moyen âge. Notre confrère fait preuve d'une information aussi étendue et variée que précise. Son exposé est clair, il est le résultat de beaucoup de travail, et de multiples et judicieuses observations personnelles. Une soixantaine de pages seulement sont accordées à la période qui s'étend de la Renaissance à nos jours. Si notre confrère avait pu consacrer aux quatre derniers siècles un second volume, nul doute que ce volume n'eût été aussi suggestif que le premier. Son livre se lit avec profit, et l'illustration abondante et bien choisie contribue, elle aussi, à mieux faire connaître les caractères et les trésors de l'Ile-de-France." (Jean Cordey, Bibliothèque de l'École des chartes, 1934)

BERNUS (Pierre).

Histoire de l'Ile-de-France.

P., Boivin, 1934, pt in-8°, xii-282 pp, 16 pl. de photos hors texte, reliure demi-maroquin bordeaux, dos à 5 nerfs soulignés à froid, titres dorés, couv. conservées, bon état (Coll. Les Vieilles provinces de France)

"Dans une collection qui compte déjà nombre d'estimables volumes, dont trois sont dus à la plume de chartistes, notre confrère M. Pierre Bernus a publié une histoire de l'Ile-de-France. C'était entreprendre une œuvre difficile. L'Ile-de-France n'est pas une région naturelle ; elle est formée d'éléments d'origine et d'aspects très divers groupés autour d'un noyau, qui est Paris. Ils sont picards, normands, champenois, orléanais, et le nom d'Ile-de-France ne devint usuel qu'au XVe siècle. Il fallait aussi se garder de répéter l'histoire de la royauté française et de donner à celle de Paris une place qui pour être légitime n'en eût pas moins été démesurée. Notre confrère a su éviter ces écueils et même donner à son livre un caractère un peu particulier, celui d'un vade mecum du visiteur de l'Ile-de-France, « qui y trouvera, pense-t-il justement, l'essentiel pour comprendre l'histoire, l'art et la nature d'une région qui est beaucoup plus variée qu'on ne se le figure en général, et qui est beaucoup moins connue qu'on ne le croit ». Pourtant, ce livre n'est pas un guide. Il est surtout l'histoire bien résumée des origines et de la formation de l'Ile-de-France. Aussi s'agit-il tout particulièrement, après les temps les plus reculés, du moyen âge. Notre confrère fait preuve d'une information aussi étendue et variée que précise. Son exposé est clair, il est le résultat de beaucoup de travail, et de multiples et judicieuses observations personnelles. Une soixantaine de pages seulement sont accordées à la période qui s'étend de la Renaissance à nos jours. Si notre confrère avait pu consacrer aux quatre derniers siècles un second volume, nul doute que ce volume n'eût été aussi suggestif que le premier. Son livre se lit avec profit, et l'illustration abondante et bien choisie contribue, elle aussi, à mieux faire connaître les caractères et les trésors de l'Ile-de-France." (Jean Cordey, Bibliothèque de l'École des chartes, 1934)

BERTHONNET (Arnaud).

Logial-OPH (1921-2008). Petite et grande histoire d'un office public de l'habitat. Un acteur majeur de la vie sociale et économique d'Alfortville.

in-Siglo, 2009, in-4°, 272 pp, 500 illustrations et photos en noir et en couleurs, tableau synchronque, sources et biblio, index des noms cités, reliure souple illustrée de l'éditeur, bon état

L’Office d’HLM d’Alfortville est un des premiers offices créés en région parisienne. Il a façonné la vie de la commune sur près d’un siècle, assumant un double rôle de bailleur social et de copilote de la politique urbaine et sociale de la ville : un récit très vivant qui retrace aussi un pan de l’histoire de l’habitat social.

BIANCHI (Serge), Jacques BROCHOT, Michel GOUBET, Jean-Pierre VINCHON.

Quand Ris et Orangis s'appelaient Brutus, ou la Révolution au village, 1789-1799.

Ris-Orangis, Groupe de Recherche d'Histoire Locale, 2006, in-4°, 252 pp, préface de Michel Vovelle, nouvelle édition revue et corrigée, nombreuses gravures et fac-similés, chronologie, sources et biblio, broché, couv. illustrée, bon état

En 1789 Ris (Orangis), un petit village d'Ile de France, en apparence très calme, se met à l'heure de la Révolution. Les 500 habitants se divisent en deux clans, l'un favorable au seigneur Anisson Dupéron et au curé Galopin Delamazure, l'autre se range derrière les "Notables", commerçants et propriétaires. Durant quatre années les deux clans vont s'affronter puis s'allier pour combattre un ennemi commun, le seigneur et abattre le nouveau curé après une intervention mémorable des sans-culottes Rissois à la barre de la Convention. Plus de curé ! Plus d'église ! Ris, désormais, s'appelle Brutus. L'an II de la République une et indivisible verra la grande fête civique de Brutus, le procès et l'exécution d'Anisson Dupéron.

BIDEAULT (Maryse) et Claudine LAUTIER.

Ile-de-France gothique. I. Les Eglises de la vallée de l'Oise et du Beauvaisis.

P., Picard, 1987, gr. in-8°, 407 pp, nombreuses illustrations (carte, plans, photos), biblio, glossaire illustré, reliure pleine toile écrue éditeur, jaquette illustrée, bon état

BILLARD (Michel).

Angerville, Monnerville, Dommerville. Notre Essonne verte.

Etréchy, Editions du Soleil natal, 1988, gr. in-8°, 64 pp, 20 illustrations, broché, couv. illustrée, bon état

BILLARD (Michel).

L'Essonne à l'heure révolutionnaire.

Etréchy, Editions du Soleil natal, 1995, 2 vol. gr. in-8°, 190 et 178 pp, 42 pl. de gravures, cartes et fac-similés hors texte, qqs illustrations dans le texte, brochés, couv. illustrées, bon état

Tome I : 1789-1792. La Grande Peur. Les émeutes paysannes. Le meurtre du maire d’Etampes. – Tome II : 1792-1799. Les martyrs de Corbeil. Un curé « rouge ». La Terreur. Bara jeune tambour. La Bande d’Orgères. — D'Evry au Val-Saint-Germain, de Mennecy à Avrainville, de Ris à Angerville, de Mauchamps à Etampes, de Palaiseau à Dourdan, voici L'Essonne à l'heure révolutionnaire, à travers ces pages vivantes où le lecteur va de découverte en découverte. Deux volumes dessinent cette vaste fresque composée de faits précis qu'éclaire le regard porté par leurs contemporains, puis par les plus grands historiens de la Révolution. Après un premier tome allant des préludes de la Révolution, quand couvait l'orage, au 3 juin 1792 (fête nationale après la mort de Simonneau, le maire d'Etampes, sur le marché de sa ville), le deuxième tome nous conduit des massacres de Septembre 1792 au coup d'Etat de Brumaire (1799). Humbles paysans du Hurepoix et de Beauce, bouillants sans-culottes, figures de proue de l'Ancien Régime finissant et de la Révolution revivent en une galerie de portraits animée.

BISSON de BARTHELEMY (Paul).

Histoire de Beaumont-sur-Oise.

Persan (Seine-et-Oise), Imp. de Persan-Beaumont, 1958, pt in-4°, 563 pp, préface de Georges Duhamel, 56 planches hors texte et 6 cartes et tableaux dépliants (3 cartes, un tableau, 2 tableaux généalogiques), index, broché, couv. illustrée, bon état. Edition originale

Histoire de la ville, les origines, la féodalité, la monarchie, la période révolutionnaire, la période contemporaine. Etude de la ville et de sa région, les armoiries, géologie et climat, les seigneurs, les coutumes locales, la vie publique, les édifices, les guerres, les industries, les administrations, etc. Avec en fin une liste des maires, des notaires, et des morts des deux guerres.

BLESY (Louis).

La Résistance à Sevran.

Municipalité de Sevran et Comité local des Anciens combattants de la Résistance (ANACR), 1989, pt in-8°, 148 pp, 27 photos, annexes, chronologie, broché, bon état

Né à Béziers en 1910, Louis Blesy rejoint en 1937 les brigades internationales et participe à plusieurs combats aux côtés des républicains espagnols jusqu'à la bataille de l'Ebre. Prisonnier de guerre en 1940, il s'évade et rejoint la France libre après un périple de près de 300 km à pied. Il intégre le mouvement de résistance des Francs-Tireurs partisans (FTP) et en devient l'un des dirigeants sous le nom de colonel Granville. En janvier 1944, il prend le commandement militaire de la région Provence et conduit les opérations de sabotage et de guérillas jusqu'à la Libération. Après 1945, Louis Blesy-Granville intégre l'armée active. Il a publié en 1989 « la Résistance à Sevran » aux Editions municipales. Commandeur de la Légion d'honneur, croix de guerre, médaillé de la Résistance et des Evadés, Décédé en 2004 à l'âge de 93 ans, Louis Blesy-Granville restait l'un des derniers compagnons de la Libération en région parisienne.

BLOCH (Marc).

The Ile-de-France. The country around Paris.

Cornell University Press, 1971, in-8°, 182 pp, translated from the French (L'Ile-de-France, 1913), 8 pl. de photos hors texte, une carte, notes, index, reliure toile éditeur, jaquette illustrée, bon état. Texte en anglais

L'histoire locale, dans l'Ile-de-France, principalement au XIXe siècle : le moins connu des ouvrages de Marc Bloch.

BORIES (Edmond).

Histoire du canton de Meulan, comprenant l'origine des vingt communes depuis les origines jusqu'à nos jours. Ouvrage illustré de quatre cents dessins de l'auteur et accompagné de trente plans.

Marseille, Laffitte Reprints, 1978, gr. in-8°, 763 pp, 400 dessins de l'auteur, 30 plans, reliure simili-cuir havane de l'éditeur, dos lisse, titres dorés au 1er plat et au dos, bon état. Réimpression de l'édition de Paris, 1906

Consacrer une monographie à l’histoire d’une localité dont les origines sont aussi anciennes que celles de Meulan (...) n’est pas en soi une tâche mineure, mais réaliser le même travail sur le canton dans sa totalité, c’est-à-dire à travers l’étude de vingt communes qui offrent toutes un intérêt substantiel pour leurs habitants et tous les amoureux du passé, relève véritablement de l’exploit. C’est pourtant ce qu’a accompli Edmond Bories (1857-1925), auteur de cet ouvrage impressionnant, qui fait aujourd’hui encore autorité, près d’un siècle après sa première publication, et qui est enrichi de quatre cents illustrations de sa main, prolongement étonnant d’un texte foisonnant de renseignements. — "Il est à souhaiter que tous les cantons de France trouvent un historien aussi consciencieux que M. Bories. Les habitants de la région, qu'il a si minutieusement étudiée, liront avec intérêt une quantité de renseignements, de notices et d'extraits de toute nature, sur les vingt communes composant la circonscription cantonale de Meulan : descriptions géographiques, histoire, usages, souvenirs historiques anciens et récents, fiefs, seigneuries, généalogies. Remarquons ici que l'archéologie n'a pas été oubliée. Parmi les illustrations très abondantes, dues à la plume de l'auteur, les plus importantes ou les mieux réussies sont consacrées aux monuments et aux objets les plus remarquables de ce canton : les ponts de Meulan, le clocher et l'église d'Hardricourt,avec ses colonnes monocylindriques, l'un des plus anciens exemples de ce genre de support dans une nef de l'Ile-de-France..." (L. Serbat, Bulletin Monumental, 1906) — Aubergenville, Aulnay-sur-Mauldre, Bazemont, Bouafle, Chapet, Ecquevilly, Evecquemont, Flins, Gaillon, Hardricourt, Herbeville, Mareil-sur-Mauldre, Maule, Meulan, Mézy, Montainville, Les Mureaux, Nézel, Tessancourt, Vaux-sur-Seine.

Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt, images d’un autre temps.

Société Historique et Artistique de Boulogne-Billancourt, 1995, in-4°, 196 pp, 343 reproductions en noir et en couleurs légendées (cartes postales anciennes), reliure pleine toile verte, une illustration contrecollée au 1er plat (rel. de l'éditeur), bon état

BOURNON (Fernand).

Bagnolet. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1902, gr. in-8°, 92 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Bonneuil-sur-Marne. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1899, gr. in-8°, 87 pp, 2 tableaux et 2 cartes en couleurs hors texte, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Chevilly. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1901, gr. in-8°, 73 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, dos abîmé et recollé, état correct (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

Les faits historiques ; Les modifications administratives et territoriales ; Les annales administratives. La liste des maires ; Les édifices publics. Les renseignements administratifs couvrent la topographie, la démographie, les finances, les services publics, des renseignements divers...

BOURNON (Fernand).

Drancy. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1898, gr. in-8°, 67 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Dugny. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1896, gr. in-8°, 61 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, état correct (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Epinay. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1896, gr. in-8°, 71 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

Les faits historiques ; Les modifications administratives et territoriales ; Les annales administratives. La liste des maires ;Les édifices publics. Les renseignements administratifs couvrent la topographie, la démographie, les finances, les services publics, des renseignements divers...

BOURNON (Fernand).

Les Lilas. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1900, gr. in-8°, 108 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, une planche d'armoirie, biblio, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

L'Ile-Saint-Denis. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1900, gr. in-8°, 71 pp, 2 tableaux et 2 cartes dépliantes hors texte, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Malakoff. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1901, gr. in-8°, 102 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, dos abîmé recollé, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Vanves. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1901, gr. in-8°, 106 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, dos abîmé recollé, état correct (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BOURNON (Fernand).

Villetaneuse. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'École d'Alembert, 1896, gr. in-8°, 62 pp, 2 tableaux et 2 cartes hors texte, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

BRIDOUX (Fernand).

La Fin du Lys. L'Abbaye royale du Lys pendant la Révolution.

Dammarie-les-Lys, Chez l'Auteur, 1946, gr. in-12, viii-137 pp, une planche et un plan dépliant hors texte, broché, bon état

BRIDOUX (Fernand).

Melun ville royale.

Melun, Syndicat d'Initiative, 1957, in-8°, 180 pp, avant-propos de Marcel Houdet, préface d'André Billy, 19 pl. de gravures et photoset un grand plan dépliant de Melun hors texte, biblio, index, broché, bon état

"L'histoire de cette cité qui vit naître Philippe Auguste. Peu de villes de la même importance ont un passé plus riche. J'ai l'impression qu'il s'en est fallu de fort peu que l'actuel chef-lieu du département de Seine-et-Marne ne devint la capitale de la France. L'analogie de sa destinée et de celle de Paris est assez frappante, de leur configuration géographique aussi. Ah ! si les Capétiens l'avaient voulu ! On a expliqué le développement de Paris par la proximité de ce magnifique grenier à blé qu'est la Brie; mais la Brie est encore plus près de Melun..." (André Billy, préface)

BRISSAC (Duc de)(dir.).

A la billebaude en Yveline et autres lieux. Douze récits.

P., Crepin-Leblond et Cie, 1960 gr. in-8° carré, 341 pp, 15 pl. de photos hors texte, broché, couv. illustrée, bon état

Chasser à la billebaude : mener une partie de chasse où l’on n’a point formé de cordon, ni distribué les places, et où chacun tire à sa fantaisie. Douze récits par le Duc de Brissac (La croisière de l'Achilleus ; De l'Empire Inca au Pérou moderne), le Baron de Janti (Débûchers d'Yveline ; Fastes impériaux et royaux de Rambouillet), Henri Lemoine (Un curé de Saint-Arnoult dans l'affaire Naundorf), Jacques Levron (La vie sociale à Rambouillet aux XVe et XVIe siècles ; Un voyageur au XVIIe siècle : François Le Gouz), Maud Sacquard de Belleroche (George Sand), Maurice-Pierre Boyé (Les Vaux-de-Cernay), Emile Auvray (Corbreuse au Moyen Age), Odette Boucher (une fresque à Houdan) et Andrée-Madeleine Duchet (Poètes de l'Yveline).

BUFFÉVENT (Béatrix de).

L'Economie dentellière en région parisienne au XVIIe siècle. (Thèse).

Pontoise, Société historique et archéologique de Pontoise, 1984, gr. in-8°, 390 pp, préface de PIerre Goubert, 13 illustrations sur 12 pl. hors texte, 8 cartes et 2 graphiques, 43 tableaux, biblio, broché, couv. illustrée, bon état

"Nous savons désormais que ces campagnes du Nord de Paris s'adonnaient à la dentelle. Cette découverte, on la doit à Béatrix de Buffévent. Il a fallu avec une patience et une obstination inimaginables en retrouver les traces dans des papiers dispersés, liasses vénérables, poussiéreuses, humides, crasseuses, souvent illisibles mais d'une richesse inouïe. Le miracle, celui qui transforme l'érudite en historienne, c'est d'avoir saisi et revécu avec cette finesse et cette délicatesse de touche – et de sentiment – le monde des petites dentellières et des rnarchands de dentelle ruraux, de leur fenêtre entr'ouverte et de leurs veillées diligentes, jusqu'aux gros marchands parisiens de la rue Saint-Denis, qui redistribuaient ces fines productions villageoises jusqu'en Scandinavie, dans l'Empire, en Espagne et aux Indes. Le tout sans jamais perdre de vue que dentelliers et dentellières s'inscrivaient dans un village et une paroisse, qu'ils demeuraient de petits paysans polyculteurs et quelque peu éleveurs, tant il est vrai que toute spécialisation se trouvait alors extrêmement rare, y compris dans les campagnes, mêmes parisiennes. On ne saurait exprimer mieux la diversité nuancée d'un monde rural aussi actif qu'intelligent et « débrouillard », et parmi lequel on voit assez rarement apparaître ce personnage présent pourtant en d'autres lieux et d'autres temps : le Bonhomme Misère." (P. Goubert)

CAIN (Georges).

Environs de Paris. (Deuxième série).

P., Ernest Flammarion, s.d. (1913), pt in-8°, 345 pp, ouvrage orné de 107 illustrations et de 4 plans dans le texte et à pleine page, broché, couv. illustrée rempliée, bon état

Fin connaisseur de Paris, l’écrivain et peintre Georges Cain (1856-1919) fut conservateur du Musée Carnavalet de 1897 à 1919. Dans cet ouvrage, il évoque notamment le château d'Anet, le Temple de la Gloire à Orsay, Pont-aux-Dames, la Maison de François Ier à Moret, le Mont-Louis de Jean-Jacques Rousseau, l'abbaye de Livry, l'Isle-Adam, l'eau de Ville-d'Avray, etc.

CATINAT (Jacques).

Les Châteaux de Chatou et le Nymphée de Soufflot.

Chartres, SOSP, 1974, gr. in-8°, 207 pp, préface de Georges Poisson, nombreuses gravures et photos, notes, table des noms, table des matières, broché, couv. illustrée, pt trace d'humidité ancienne sans gravité sur les premiers feuillets, bon état (ouvrage couronné par l’Académie française, prix Georges Goyau 1975)

Le nymphée de Chatou est un nymphée, une fontaine dans une grotte artificielle, situé à Chatou, à proximité de la Seine, dans l'ancien jardin du contrôleur général des finances Henri Bertin (1720-1792).

CATTANT (Jean).

Les Civilisations oubliées des sites désertés de Palaiseau.

Palaiseau, Maison des jeunes et de la culture, 1978 gr. in-8°, 265 pp, nombreuses photos, figures et plans, broché, couv. illustrée, bon état

Cet ouvrage présente les principaux résultats des fouilles précédant la construction de l'Ecole Polytechnique à Palaiseau. Sur les sites de la remise de Villebois, des trois mares et de la mare aux cannettes, ce sont principalement des indices d’un habitat gallo-romain qui ont été mis à jour avec aux trois mares des fragments de silex attribuables au paléolithique. Les sites de la Vauve et de la Troche ont livré un matériel abondant s’échelonnant de la fin de l’âge de fer à l’époque gallo-romaine puis à nos jours...

CHABAUD (Docteur J.).

Le district de Saint-Germain, 1792-1796.

Edité avec le concours de la Ville de Saint-Germain-en-Laye, 1965, gr. in-8°, 220 pp, préface de J. Levron, sources et biblio, broché, bon état

"L'histoire de Saint-Germain-en-Laye pendant la période mouvementée de la Révolution française est loin d'être dénuée d'intérêt. C'est cette histoire qu'en un volume véritablement exhaustif, le Docteur Chabaud vient de retracer. (...) Les événements politiques ne constituent qu'un aspect du sujet. On saura gré au Docteur Chabaud ne n'avoir pas négligé les répercussions économiques qui furent longues et graves. Le calme revint lentement. Il y eut souvent des troubles provoqués par la disette..." (Jacques Levron, Conservateur en Chef des Archives de Seine-et-Oise)

CHAMPIGNEULLE (Bernard).

Ile-de-France.

Arthaud, 1956, gr. in-8°, 240 pp, couverture de Roland Oudot, ouvrage orné de 127 photographies de René-Jacques tirées en héliogravure, index, broché, couv. illustrée rempliée, rhodoïd, bon état (Coll. Les Beaux Pays). Bien complet de la carte dépliante volante. Edition originale imprimée sur papier Hélio des Papeteries Johannot d'Annonay

CHAPERON (André).

Rambouillet au début du XXe siècle.

Promotion de Rambouillet par l'information, 1989, in-4°, 132 pp, 160 reproductions de cartes postales anciennes, photos et illustrations (dont 7 en couleurs), 8 planches illustrées par Dino Cavallari, un plan, 2 pages de publicités d'époque, sources et biblio sommaire, reliure toile éditeur, gardes illustrées, jaquette illustrée, bon état

A la veille de la première guerre mondiale, Rambouillet se définit de la manière suivante : « 6145 habitants ; 1349 électeurs ; superficie 3485 hectares ; siège d'une Sous-préfecture et d'un Tribunal de première instance. Station du chemin de fer de l'Ouest-Etat, ligne de Bretagne. A 47 kilomètres 800 de Paris par la voie ferrée. A 50 km de Paris et à 35 km de Versailles, par la route nationale N° 10 (Paris à Bayonne) qui traverse la ville ».

COCHET (Gérard).

Histoire et légendes de Montchauvet.

Anet, Imp. d'Anet, 1982, in-8° carré, 45 pp, illustré d'un frontispice et de bois gravés de l'auteur, et d'une carte repliée hors texte, broché, couv. illustrée, bon état

Cette élégante plaquette imprimée sur beau papier évoque plaisamment l'histoire de Montchauvet. La localité, située au sud de Mantes, a pour origine une forteresse construite en 1133 par Louis VI sur un terrain élevé, acquis de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, et faisant partie de l'ensemble des défenses de l'Ile-de-France contre la Normandie. La ville, dotée de franchises en 1181, entourée de remparts, eut fort à souffrir durant la guerre de Cent ans et les guerres de religion, et, depuis lors, elle n'a cessé de décliner malgré la richesse de son vignoble.

Collectif.

Bulletin de la Société de l'Histoire de Paris et de l'Ile-de-France. 93e année - 1966.

P., Librairie d'Argences, 1968, gr. in-8°, 143 pp, broché, bon état

Les églises de Servon, Villeneuve-le-Comte, Vaudoy et leur famille monumentale dans la Brie du XIIIe siècle (Pierre Héliot) ; Contrat de mariage de Me Pierre Broussel, conseiller au Parlement de Paris (6 février 1603) (Madeleine Foisil) ; Un projet de coche d'eau entre Paris et Rouen au XVIIe siècle (Monique Langlois) ; Le Conseil municipal de Paris (1800-1870) (Michel Roussier) ; Notes bibliographiques.

Collectif.

La Vie religieuse dans le Sud-Est parisien. Actes du colloque de Clio 94, 1er octobre 2005.

Clio 94, 2006, in-8°, 230 pp, 36 illustrations, biblio, broché, couv. illustrée, bon état

17 études érudites sur la vie religieuse dans le Sud-Est parisien (des Chrétiens mérovingiens aux chanoines du XXe siècle), ainsi que 2 autres études sur des villes du Val-de-Marne.

Collectif.

L'Homme et son environnement naturel dans le Sud-Est parisien. Actes du colloque de Clio 94, octobre 2001.

Clio 94, 2002, in-8°, 152 pp, 27 illustrations et cartes, biblio, broché, couv. illustrée, bon état

10 études érudites sur l'Homme et son environnement naturel dans le Sud-Est parisien, ainsi que 2 autres études.

Collectif.

Mémoire du Val d'Orge. Nos communes et les Cahiers de doléances de 1789.

Etréchy, Editions du Soleil natal, 2004, gr. in-8°, 202-xii pp, préface de Serge Bianchi, 11 pl. de gravures et fac-milés hors texte, notes et sources, lexique, broché, couv. illustrée, bon état

Collectif.

Regards croisés. Colombes d’hier et d’aujourd’hui.

Saint-Ouen-l'Aumône, Editions du Valhermeil, 2006, in-4°, 128 pp, 212 gravures et photos, presque toutes en couleurs, biblio, index, reliure cartonnée illustrée de l'éditeur, bon état

Il y a deux cents ans à peine, notre ville était un gros village. Aujourd’hui Colombes vit à l’heure urbaine et désire marquer son empreinte dans le paysage des Hauts de Seine comme troisième ville du département. Marcher dans les rues de Colombes, la curiosité en éveil, c’est ce que propose cet ouvrage. Vous utiliserez ce livre comme une nouvelle manière de lire l’histoire de la ville, comme un guide de promenade, comme une présentation de son patrimoine...

Collectif.

Visages de l'Ile-de-France. Par André Lesort, Pierre Bernus, Maurice-Pierre Boyé, Monique Richard.

Horizons de France, 1946, gr. in-8° carré, 216 pp, 160 gravures et photos dans le texte et à pleine page, 7 pl. hors texte (dont 3 dépliantes et 4 en couleurs), 3 cartes dépliantes en 2 couleurs hors texte, tableaux chronologiques, reliure plein vélin de l'éditeur, titre et écusson au 1er plat, dos lisse avec titre en long, 1er plat de couv. illustrée conservé, bon état (Coll. Provinciales)

"Dans cette collection « Provinciales », où ont déjà paru les « Visages » de la Bretagne, de la Bourgogne, du Poitou, du Pays Basque, de l'Auvergne, de la Normandie, de la Franche-Comté, de la Champagne, voici le volume consacré à l'Ile-de-France, dont notre confrère André Lesort a écrit le chapitre sur la géographie humaine ; Pierre Bernus, l'histoire ; Maurice-Pierre Boyé, le tableau intellectuel et littéraire. C'est Monique Richard-Rivoire qui s'est chargée de l'art en Ile-de-France. Elle étudie successivement l'architecture, la sculpture, la peinture et le vitrail, les tapisseries et le mobilier aux époques romane, gothique, de la Renaissance, classique et moderne. Le tableau qu'elle en dresse, clair et précis, nous permet de suivre l'évolution de l'art au cœur même de la France, qui inspire, domine et dirige l'art de toutes les provinces." (Marcel Aubert, Bulletin Monumental, 1947)

Collectif - Cercle de Recherches Historiques de Chatou.

Vivre à Chatou à la fin du XVIIIe siècle. Le village retrouvé.

P., Editions Septima, 1989, gr. in-8°, 383 pp, nombreuses cartes, gravures et fac-similés, sources, broché, couv. illustrée, bon état

Collectif – Denise BERNARD-FOLLIOT et autres.

Paris. Hauts-de-Seine. Seine-St Denis. Val-de-Marne.

Hachette, 1972, in-12, 1002 pp, 53 plans et cartes (plus un plan général de Paris, en 4 bandes, en couleurs, à la fin du volume), index, reliure simili-cuir bleu-nuit de l'éditeur, titres dorés au 1er plat et au dos, rhodoïd, bon état (Coll. Les Guides bleus)

La ville de Paris. – Les départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. – Grands musées parisiens.

CORDONNIER (Chanoine Charles).

Les Religieuses augustines de Meaux. Leur histoire, leurs services, leur influence.

P., EMCE, 1956, gr. in-8°, 231 pp, 20 gravures et fac-similés, broché, bon état. Peu courant

La communauté des Soeurs augustines de Meaux de 1244 à 1845, institut religieux féminin de droit pontifical et de spiritualité augustinienne.

CROZE (R.).

Chatillon-lez-Paris, village de banlieue. Illustrations par les artistes châtillonnais.

Chatillon, Comité du souvenir Chatillonnais, 1948, gr. in-8°, 195 pp, nombreux dessins, plans, biblio, broché, couv. illustrée d'une vignette, bon état

Excellente monographie puisée aux meilleures sources sur Chatillon du Moyen Age à la seconde guerre mondiale. Sont surtout développés les chapitres sur Chatillon pendant la Révolution, la guerre de 1870 et le Siège de Paris, la Commune et la Résistance.

CROZET (René).

Les Instituteurs de Seine-et-Oise vers 1900.

St-Ouen-l'Aumône, Musée départemental de l'Education, 1991, fort gr. in-8°, 654 pp, préface de Mona Ozouf, postface de Jacques Girault, nombreux documents reproduits (dont 35 photos), 16 graphiques, biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état

L'auteur fait revivre l'instituteur d'il y a cent ans dans son cadre quotidien, ses activités professionnelles - scolaires et extra-scolaires -, ses relations sociales..., il découvre les aspects ignorés de ce type social original que fut l'instituteur du siècle dernier. L'instituteur étudié là n'est pas l'instituteur abstrait tel qu'en lui-même la mémoire historique l'a dessiné, le portrait-robot qui souligne les traits communs et gomme les différences mais, dans une approche qui mêle la connaissance statistique et la découverte d'individualités, le maître et la maîtresse d'école tels qu'ils émergent individuellement de la collectivité des 973 instituteurs et des 716 institutrices en poste en Seine-et-Oise en 1900.

DAUPHIN MEUNIER (Joseph).

Au château de Vincennes de 1765 à 1790, d'après des documents inédits.

dans le Correspondant, 1908, gr. in-8°, 26 pp, broché, état correct

On trouve dans le même numéro des études sur L'Argentine, 1ère partie (Prince Louis d'Orléans), Le mouvement réformiste dans le catholicisme avant Luther (Imbart de La Tour), etc.

DESHOULIÈRES (François).

La Cathédrale de Meaux.

P., Henri Laurens, s.d. (v. 1930), pt in-8°, 111 pp, 36 gravures et 2 plans, biblio, broché, bon état (Coll. Petites monographies des grands édifices de la France)

DULAURE (Jacques-Antoine).

Histoire physique civile et morale des Environs de Paris, depuis les premiers temps historiques jusqu'à nos jours ; contenant l'Histoire et la Description du pays et de tous les lieux remarquables compris dans un rayon de vingt-cinq à trente lieues autour de la capitale ; enrichie d'une belle carte des environs de Paris, et de beaucoup de gravures représentant les principaux édifices, tel qu'Eglises, Palais, Châteaux, Maisons de plaisance, Canaux, Vues pittoresques, etc., etc.

P., Guillaume, 1825-1828, 7 vol. in-8°, 466, 473, 539, 444, 470, 475 et 617 pp, 82 gravures hors texte, les pp. 319 à 617 du tome 7 contiennent le Dictionnaire topographique, reliures demi-chagrin vert bouteille, dos à 4 nerfs pointillés, titres dorés et caissons ornés, tranches mouchetées (rel. de l'époque), rousseurs éparses, bon état

Première édition complète du deuxième ouvrage de Dulaure, le plus populaire après celui sur Paris. Cette édition est suivie du "Dictionnaire Topographique des Environs de Paris, pour servir de Table et de Complément à l'Histoire physique civile et morale des Environs de Paris". Bien complet des 82 gravures hors texte, faites à partir des dessins de Civeton, présentant de nombreuses vues documentaires (bâtiments, places et curiosités), sans la carte annoncée au titre, comme souvent dans les exemplaires rencontrés. Une somme d'informations toujours utile et agréable à consulter, en particulier grâce au Dictionnaire topographique dans le dernier volume. (Brunet II, 873 ; Vicaire III, 333-334)

DUPAQUIER (Jacques), N. Felkay et al.

Paroisses et communes de France. Dictionnaire d'histoire administrative et démographique. Région parisienne.

Editions du CNRS, 1974, fort gr. in-8°, 921 pp, 11 cartes, biblio, index général, reliure pleine toile orange de l'éditeur, bon état

Dictionnaire d'histoire administrative et démographique de l'Ile de France, avec de précieux renseignements sur l'organisation administrative de chaque commune sous l'Ancien Régime, ainsi que le nombre de "feux" pour chacun des villages du département. Par J. Dupaquier, N. Felkay, J. Guérout, J. Jacquard, M. Lachiver, R. Lemée, C. Rollet, A. Souriac. — "Ce dictionnaire expose, pour la région parisienne, les résultats de la grande enquête menée par le Centre de recherches de démographie historique sur l'histoire du peuplement de la France du XVIIe siècle à nos jours. L'ouvrage se présente sous la forme d'une collection de fiches (une par commune) sur lesquelles figure une double série d'informations, administratives et démographiques. La partie gauche de la fiche est consacrée à l'Ancien Régime, la partie droite correspond à la période contemporaine, de 1790 à 1968. Pour chacune d'entre elles on trouve des indications concernant les avatars de la commune – administratifs, démographiques ou autres – ainsi qu'une bibliographie. Le dictionnaire est introduit par une histoire administrative et démographique de la région parisienne, complétée par un ensemble de cartes administratives (avant et après la Révolution) et démographiques. Il devrait être un outil de travail précieux pour les historiens, comme pour les géographes, urbanistes et fonctionnaires responsables de l'aménagement du territoire." (Martine Segalen, Etudes rurales, 1977)

DURAND (Romain).

La Politique de l'enseignement au XIXe siècle. L'exemple de Versailles.

Les Belles Lettres, 2001, in-8°, 387 pp, annexes, biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état

Au XIXe siècle, la foi, la pensée, les idées se sont affrontées dans un conflit permanent dont nous tardons à tirer toutes les conséquences. Dans ce débat, l'étude d'une ville très particulière, Versailles, apporte une contribution originale et utile. Depuis sa création, la ville s'est enrichie d'apports continuels affermissant une bourgeoisie d'origine diverse convaincue qu'il lui incombe de préserver certaines valeurs et l'héritage national. Pour les familles, l'éducation est une affaire essentielle. Elles exigent un enseignement diversifié, sérieux et élevé. Cette demande est confrontée à une offre d'école riche et socialement responsable. Comme l'attitude de la population à l'égard de la religion est ambiguë, faite d'adhésion morale et de scepticisme intellectuel, Versailles participe activement aux débats qui opposent l'Église à l'Université, les littéraires aux scientifiques, les partisans de la culture générale aux « utilitaires ». Le recours à l'histoire locale permet de concrétiser une évolution générale des élites françaises, comme le montre la présence de protagonistes de premier plan. Les archives locales, à l'écoute de l'esprit public, traduisent les réalités quotidiennes en images divertissantes et les jugements portés par les plus hautes autorités politiques et intellectuelles du temps témoignent d'un humour, d'une ardeur et d'un discernement que nous avons des raisons de regretter. Par suite, dans les premières années du XXe siècle, notre enseignement sort grandi des terribles querelles dont il a été l'objet.

[DUVIVIER (A.), MARIOTTI].

Notice historique de l'Ecole normale de Versailles 1831-1931.

Versailles, s.n., 1931, pt in-8°, 48 pp, broché, couv. très lég. salie, bon état. Peu courant

Département de la Seine.

Saint-Maur-des-Fossés. Notice historique et renseignements administratifs.

Montévrain, Imprimerie typographique de l'Ecole d'Alembert, 1905, gr. in-8°, 172 pp, une planche hors texte, 2 tableaux dépliants et deux cartes en couleurs dépliantes in fine, broché, bon état (Coll. Etat des communes à la fin du XIXe siècle)

FERRY (J.).

Pages d'histoire du Mantois. Le Mantois à la veille de la Révolution. Assemblée générale des Bailliages de Mantes et Meulan (9 mars 1789). Le Cahier du Tiers-Etat ; d'après les procès-verbaux de l'Assemblée générale.

Mantes, Edition de L'Ecole du Mantois, s.d., gr. in-8°, 53 pp, broché, tout petit mque au coin du 1er plat, bon état. Peu courant

FLAGEOLLET (Pierre).

Neuilly-sur-Seine en cartes postales anciennes.

Zaltbommel/Pays-Bas, Bibliothèque Européenne, 1990, 2 vol. in-12° à l'italienne, 118 et 118 pp, 232 cartes postales anciennes légendées, préface de Nicolas Sarkozy au tome 2, reliures pleine toile bleue et rouge de l'éditeur, premiers plats illustrés, bon état

FLOHIC – Collectif.

Le Patrimoine des Communes de la Seine-et-Marne.

P., Flohic Editions 2001, 2 vol. gr. in-8° 1507 pp, 6500 notices et 6500 photographies en couleurs dans le texte, cartes, index des communes, cartonnages illustrés éditeur, bon état

FLOHIC – Collectif.

Le Patrimoine des Communes de la Seine-Saint-Denis.

P., Flohic Editions, 2002, gr. in-8°, 448 pp, 1850 notices et 1850 photographies en couleurs dans le texte, cartes, index des communes, cartonnage illustré éditeur, bon état

FLOHIC – Collectif.

Le Patrimoine des Communes de l'Essonne.

P., Flohic Editions, 2001, 2 vol. gr. in-8°, 1053 pp, pagination continue, 3000 notices et 3000 photographies en couleurs dans le texte, cartes, index des communes, cartonnages illustrés éditeur, bon état

FLOHIC – Collectif.

Le Patrimoine des Communes des Yvelines.

P., Flohic Editions, 2000, 2 vol. gr. in-8°, 1160 pp, pagination continue, 4100 notices et 4100 photographies en couleurs dans le texte, cartes, index des communes, cartonnages illustrés éditeur, bon état

FOSSA (F. de).

Le Château de Vincennes.

P., Henri Laurens, s.d. (vers 1930), pt in-8°, 112 pp, 35 gravures, 2 plans (dont un en couleurs), biblio, broché, bon état (Coll. Petites monographies des grands édifices de la France)

FOUCART (François).

C'était Versailles, 1940-1950.

Editions de Paris, 2004, in-8°, 155 pp, préface de Roland Faure, 27 photos sur 14 pl. hors texte, broché, couv. illustrée, bon état

Savoureux souvenirs d'enfance de François Foucart : la défaite, l'exode, l'occupation, la libération à Versailles... Témoin attentif, précis, sourcilleux, honnête, forcément influencé par son éducation familiale et chrétienne à Saint-Jean de Béthune, il plonge sans précautions, ni concessions, dans les réalités les plus rudes de cette époque.

FROMAGEOT (P.).

Landrin, représentant du peuple à Versailles en 1848.

Versailles, 1907, gr. in-8°, 23 pp, 2 planches hors texte (un portrait et un fac-similé), broché, bon état (Extrait de la “Revue de l'Histoire de Versailles et de Seine-et-Oise”)

Versaillais de naissance et d'origine, avocat célèbre en son temps, représentant du peuple en 1848, élu en Seine-et-Oise par 12.000 suffrages, commissaire du Gouvernement à Paris, secrétaire de l'Assemblée nationale, conseiller d'État, Landrin n'a pas eu seulement, dans sa ville natale, une popularité passagère ; il a joué à diverses reprises, notamment de 1848 à 1851, un véritable rôle historique, et cependant, aujourd'hui, son nom est presque oublié. Cette étude rappelle la vie publique et privée de Landrin qui fut à la fois le type accompli du républicain de 1848 et un adversaire résolu de l'anarchie ; elle constitue une excellente et précieuse biographie. (Revue des Études historiques, 1908)

FUNCK-BRENTANO (Franck) et Georges MARINDAZ.

Les vieux hôpitaux français. L'Hôpital général Bicêtre.

Lyon, Laboratoires Ciba, 1938, in-8° carré, 44 pp, 27 gravures et photos dans le texte et à pleine page, cartonnage illustré de l'éditeur, dos lég. abîmé, bon état (Les Vieux hôpitaux français, III)

GANIAGE (Jean).

Trois villages d'Ile-de-France au XVIIIe siècle. Etude démographique.

PUF, 1963, gr. in-8°, 147 pp, préface de Louis Henry, figures et graphiques, cartes, sources, documents, reliure toile éditeur, jaquette illustrée, bon état (INED - Travaux et documents 40)

Cette étude porte sur trois villages du nord de l'Ile-de-France, du pays de Thelle plus précisément, cette partie du Beauvaisis que l'administration royale rattachait alors à la généralité de Rouen. Mais l'extension de l'enquête aux paroisses limitrophes lui donne une valeur plus générale. Les résultats obtenus intéressent en fait un groupe humain plus étendu, un ensemble de huit villages dont la population dépassait trois mille âmes à la fin du XVIIIe siècle. — "Cette étude doit être rattachée aux travaux de Louis Henry, de M. Gauthier sur “Crulai” et de Pierre Goubert sur “Beauvais et le Beauvaisis”. Enquête démographique effectuée par un historien, elle intéresse à plus d'un titre le sociologue. L'auteur, dans un premier chapitre, nous trace un portrait des villages (Le Mesnil-Theribus, Marcherouse, Beaumont-les-Nonains) et des villageois : taille des propriétés, types de culture, rendement, industrie d'appoint, stratification sociale, etc. Puis il étudie les différents aspects démographiques : répartition de la population par âge et par sexe, nuptialité, natalité, fécondité, mortalité. (...) Ajoutons que l'auteur nous montre deux phénomènes importants à leur origine : les migrations de population à travers les liaisons inter-villages et la limitation des naissances qui, chronologiquement, a correspondu à la législation révolutionnaire en matière d'héritage, mais a gagné tous les milieux, jusqu'aux plus pauvres. L'image traditionnelle du village d'avant la révolution replié sur lui-même devra, grâce à ces études, être quelque peu rectifiée." (R. Cornut, Revue française de sociologie, 1965)

GAUTHIER (Abbé).

Pouillé du diocèse de Versailles.

P., Victor Palmé, 1876, in-4°, xiii-316 pp, relire bradel récent plein skivertex rouge (bon état)

GEBELIN (François).

Versailles.

P., Editions Alpina, 1964, gr. in-8°, 156 pp, 88 gravures, photos et plans anciens reproduits en héliogravure, 7 planches en couleurs hors texte, un plan de Versailles à la fin du règne de Louis XIV, biblio, imprimé sur papier de qualité, reliure pleine toile carmin de l'éditeur, jaquette illustrée, bon état

"M. Gébelin publie cette année un Versailles où l'on retrouve toutes les qualités de l'auteur des Châteaux de la Renaissance et des Châteaux de France, c'est-à-dire une grande pénétration dans l'analyse, une parfaite clarté d'exposition et une information sans défaut. Son propos n'était pas, dans un livre aussi bref, de chercher de nouveaux documents sur Versailles, mais de présenter un état de nos connaissances, et rien de ce qui a été publié sur le sujet ne lui a échappé. Le lecteur lui en saura d'autant plus gré qu'il indique toujours ses références, à la différence des ouvrages d'ensemble publiés jusqu'à ce jour. Son livre peut donc devenir, pour l'étudiant ou le curieux de Versailles, le point de départ commode de toute recherche ultérieure. l'illustration est très abondante et choisie avec raffinement : outre les représentations habituelles, on y trouve d'excellentes photographies de documents (gravures ou dessins de bosquets), de boiseries, de curiosités comme les plombs du Labyrinthe, et l'on ne peut que se réjouir de ce progrès sur l'iconographie habituelle. Le Versailles de M. Gébelin est un très joli livre, qui doit à la fois servir à l'étudiant et plaire à l'amateur de Versailles. Il obtiendra donc sans doute un vif succès, parfaitement mérité." (Bertrand Jestaz, Bibliothèque de l'école des chartes, 1965)

GINDIN (Claude).

Le pain de Gonesse à la fin du XVIIe siècle.

Armand Colin, Revue d'histoire moderne et contemporaine, 1972, gr. in-8°, 20 pp, broché, état correct

On trouve également dans ce numéro des études sur Les origines du secrétariat d'Etat à la Guerre : les réglements de 1617-1619 (Hélène Michaud), Milieux dirigeants du protestantisme français et problèmes sociaux sous la Deuxième République (André Encrevé), Populations marginales et développement industriel : l'économie du Piémont à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle (R. Davico), Une lettre inconnue de Charles Andler à Charles Péguy en 1913 (Jacques Viard), Aspects du rôle de l'Espagne dans la seconde guerre mondiale (D. W. Pike), etc.

GOMEZ PARDO (Julian).

La Maréchaussée et le crime en Île-de-France sous Louis XIV et Louis XV. (Thèse).

Les Indes savantes, 2012, gr. in-8°, 620 pp, préface de Robert Muchembled, graphiques et tableaux, 9 cartes, sources et biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état

Le livre, issu de la thèse de doctorat de l’auteur, décrit l’évolution de la maréchaussée et de la délinquance en Île-de-France de 1667 à 1770. L’auteur renouvelle les connaissances historiques à propos de la maréchaussée, et élargit la perspective au fonctionnement de la police sous Louis XIV et Louis XV, ainsi qu’au délicat problème de la construction de l’obéissance à l’Etat. La recherche est basée sur un important travail dans les archives, nourrissant plusieurs bases de données sur les milliers de délits et crimes pendant la période. Née au début du XVIe siècle, la maréchaussée de l’Île-de-France est créée pour combattre la grande criminalité et protéger les principaux chemins des environs de Paris. Sous le contrôle de Colbert depuis 1668, elle est divisée en brigades, puis sous Jérôme de Pontchartrain elle est mise au service d’une politique de sécurité publique et de la politique pénale du gouvernement. D’une compagnie auxiliaire de la justice prévôtale, spécialisée dans la sécurité des grands chemins, la maréchaussée de l’Île-de-France devient une compagnie de police du milieu rural francilien au cours du XVIIIe siècle. En 1741, face à la hausse de la criminalité contre les biens, la répression contre la marginalité connaît une nouvelle phase, accompagnée d’une plus grande rigueur pénale.

Guide “BP”.

Guide “BP”. Le tourisme automobile en France. Tome 1 : Paris et ses environs.

Editions de France, 1926, in-12, viii-411 pp, texte et photographies de Jean du Taillis, cartographie de H. Tropé, illustrations de M. Denonain, 67 cartes, plans et profils de routes, index, cartonnage de l'éditeur en percaline verte imprimée, plats défraîchis, intérieur en bon état, état correct

"Ce guide est dû à l'initiative de la Société Générale des Huiles de Pétrole. Il comprend deux parties : l'une de pures indications d'itinéraires, et l'autre de documentation. La partie consacrée aux itinéraires est éclairée par des cartes, des profils de route et des plans de ville. En outre, le guide indique les endroits où se ravitailler en produits de la Société Générale des Huiles de Pétrole (essence et huile)... La partie documentaire du guide apportera toute satisfaction aux esprits curieux de ne rien négliger des spectacles que leur offre le tourisme et il constituera aux heures d'arrêt ou de délassement la plus attrayante des lectures."

GUYARD (Jacques).

1789. 10.000 citoyens prennent la parole. Les cahiers de doléances de la région d'Evry-Corbeil.

P., ADEF, 1988, gr. in-8°, 240 pp, 143 gravures et fac-similés, glossaire, broché, couv. illustrée, bon état

Un ouvrage consacré aux cahiers de doléances du tiers-état pour certaines paroisses de la région. A Corbeil, en 1789, l’on demandait notamment le retour des foires qui s’y tenaient autrefois. — Ce livre contient les cahiers de doléances du tiers-état pour les paroisses de : Bondoufle, Corbeil, Essones, Etiolles, Orangis et Plessis-le-Comte, Ormoy-Villabé, Ris, Sainte-Geneviève-des-Bois, Saint-Germain-le-Vieux-Corbeil, Saint-Michel-sur-Orge, Soisy-sous-Etiolles, Villabé), ainsi que le cahier de la Manufacture royale des cuivres battus de Villabé, les cahiers de l'ordre du clergé, de l'ordre de la noblesse de la prévôté et vicomté de Paris hors les murs. Enfin les cahiers des demandes et instructions du tiers-état, ainsi que celui des voeux particuliers des habitants de Paris hors les murs

HACHETTE (Alfred).

Le Couvent de la Reine à Versailles (Lycée Hoche).

P., Laurens, 1923, gr. in-8°, 152 pp, préface de Louis Hautecoeur, 44 gravures dont 5 plans, broché, bon état

Le Couvent des Augustines de Versailles ou Couvent de la Reine était un couvent de chanoinesses augustines, consacrées à l'éducation des jeunes filles, fondé à Versailles par la reine Marie Leszczyńska. Conseillée par son confesseur polonais qui favorise ainsi un serviteur de son ancien maître, la reine confie la construction à un architecte lorrain qui a travaillé pour son père, Richard Mique. Grâce à cette première commande royale, il deviendra vite un des premiers architectes du roi. Il conçoit le couvent selon un plan orthogonal, comme une véritable cité religieuse et scolaire, comparable à petite échelle au développement de Versailles à cette époque. R. Mique bâtira également un hôpital (l'hôpital Richaud depuis) à proximité du couvent. Dès le début du XIXe siècle, un lycée occupe les bâtiments de l'ancien couvent des chanoinesses augustines. L'église devenue chapelle est classée Monument historique. Ce n'est qu'en 1888 que le lycée prend le nom de Lycée Hoche.

HALLAYS (André).

En flânant à travers la France. Autour de Paris. Première et deuxième séries.

Perrin, 1921, 2 vol. in-8°, 315 et 345 pp, 63 gravures hors texte, index, brochés, bon état

Tome I : Maintenon, La Ferté-Millon, Meaux et Germigny, Sainte-Radegonde, Senlis, Juilly, Maisons, la vallée de l'Oise, Gaillardon, de Mantes à la Roche-Guyon, Soissons, les Jardins de Betz, Chantilly, Wideville, Livry. — Tome II : Versailles : le charme de Versailles, le Grand Trianon, André Le Nôtre, Jean de La Quintinie. Saint-Cloud, le château du Val, Meulan, vallée du Thérain, l'abbaye du Val, Ognon, Raray, Nantouillet, Vitry, Conflans, Méréville, Jossigny, Provins, Château-Thierry.

HENRIOT (Emile).

Ile de France. Présentation de E. Henriot, photographies et notices de Philippe Mallez.

Hachette, 1956, in-8° carré, 126 pp, 61 pl. de photos en noir et 8 pl. en couleurs hors texte, reliure de l'éditeur, jaquette illustrée, bon état (Coll. Les Albums des Guides Bleus)

"E. Henriot nous initie au fondu subtil des paysages d'Ile-de-France, au bleu nacré de son ciel, à la mesure ordonnée de ses horizons ; il nous conduit, à la traîne de ses souvenirs, de Versailles à Chantilly, Vaux-le-Vicomte, Ermenonville ou Mortefontaine ; les 61 planches de l'album sont d'ailleurs une féerique vision de ces châteaux." (René Clozier, L'information géographique, 1956)

HERBIN (Pierre).

Mémoires du pays de Lagny. La petite histoire dans la grande.

Lagny, Editions de La Gourdine, 1976, in-8°, 436 pp, préface de Maurice Doublet, 94 gravures et photos sur 48 planches hors texte, une photographie aérienne dépliante en fin de volume, biblio (pp 429-434), index, reliure toile éditeur, jaquette, bon état

L'auteur (1900-1981) s'est attaché à reconstituer l'histoire de Lagny-sur-Marne, en particulier pendant les années de la Seconde Guerre mondiale.

HUBERT (Jean).

La Paroisse Notre-Dame de Saint-Mandé. Essai d'étude historique.

Saint-Mandé, chez l'auteur, 1986, in-8°, 143 pp, 8 planches hors texte (plan, gravures, photos), broché, couv. illustrée, bon état

HUE (Robert).

Histoire d'un village du Parisis. Montigny-lès-Cormeilles, des origines au XVIIIe siècle.

Montigny-lès-Cormeilles, Chez l'auteur, 1981, gr. in-8°, 453 pp, 100 illustrations, documents et cartes, sources et biblio, broché, couv. illustrée à rabats, bon état, envoi a.s.

Par l'ancien secrétaire national du Parti communiste, maire de Montigny, un ouvrage salué par Georges Duby : "Robert Hue a su exploiter toute la documentation..., présenter ses conclusions de manière très élégante... Je salue avec enthousiasme son entreprise."

HURTRET (André).

Guide illustré du Château de Vincennes.

Vincennes, Edition de la Gazette de l'Est, s.d. (v. 1930), in-8°, 24 pp, 13 illustrations et 2 plans, broché, agrafé, bon état. On joint un dépliant illustré de 1931 en 6 volets “Visitez Vincennes : une merveilleuse évocation de Moyen Age à la porte de Paris”

Par le conservateur du musée historique du château de Vincennes. — « Si le Château de Vincennes était situé à quelques centaines de lieues de Paris, il tenterait certainement les rêves de bien des touristes et serait le but d'innombrables trains d'excursion. Vous le verriez, dans les gares, figurer, en affiches multicolores, parmi les attractions fameuses. Mais cette merveille se trouve à nos portes et bien peu de gens pensent à venir le contempler : le dérangement n'est pas assez grand. J'ai, pour ma part, beaucoup voyagé ; j'ai été curieux de connaître les plus célèbres forteresses féodales de l'Europe : j'ai poussé jusqu'en Moravie et en Poméranie pour voir des vieux donjons et des murs en ruines, j'en ai rencontré de très pittoresques ; nulle part je n'ai trouvé rien qui soit comparable à cette étonnante forteresse que nous allons visiter ensemble et à laquelle on ne peut reprocher qu'une seule tare : c'est qu'on y vient de Paris en vingt minutes, par le tramway. » (G. Lenotre)

HURTRET (André).

Les Tragédies de Vincennes.

Abbaye de Saint-Wandrille, Editions de Fontenelle, 1947, in-12, 347 pp, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Visions du passé), envoi a.s.

L'auteur était conservateur du musée historique du château de Vincennes. Le chapitre XVIII concerne l’année 1871.

HÉRARD (Louis-Pierre).

Recherches archéologiques sur les abbayes de l'ancien diocèse de Paris.

P., chez E. Hellé, s.d. (1901), in-4°, v-178 pp, un portrait de l'auteur en frontispice et 27 planches hors texte sous serpentes légendées, broché, couv. imprimée, bon état

Tiré à 250 exemplaires seulement. Ces études font partie d'un travail complet sur les abbayes de l'ancien diocèse de Paris. Contient : Plan général de l'abbaye de Maubuisson, indiquant les constructions élevées au XIIIe siècle, les constructions démolies et celles de l'époque moderne (6 planches) ; Plan général de l'abbaye de Vaux-de-Cernay, comprenant les constructions élevées aux XII et XIIIe siècles, celles démolies depuis 1785, et celles de l'époque moderne. Tombes trouvées dans le monastère (9 planches) ; Plan général, état ancien et restauration de l'abbaye de Notre-Dame du Val (Seine-et-Oise), fondée en 1136 (8 planches) ; Port-Royal des Champs (4 planches). Bel exemplaire à l'état de neuf.

IBERGAY (Guy) et Dominique RENAUD.

Histoire du Bourget.

P., Agence régionale d'édition pour les municipalités, 1980, pt in-4°, 239 pp, préface d'André Cadot, 160 illustrations (gravures, photos, cartes postales anciennes, cartes et plans, fac-similés) dans le texte, reliure cartonnée illustrée de l'éditeur, bon état

Le grand chemin ; Le relais de poste du Bourget et ses maîtres de poste ; La Révolution, l'Empire ; La guerre de 1870-1871 ; Le Bourget : l'aviation héroïque.

[Ile-de-France].

Visages de l'Ile-de-France. Par André Lesort, Pierre Bernus, Maurice-Pierre Boyé, Monique Richard.

Horizons de France, 1948, gr. in-8° carré, 216 pp, 160 gravures et photos dans le texte et à pleine page, 7 pl. hors texte (dont 3 dépliantes et 4 en couleurs), 3 cartes dépliantes en 2 couleurs hors texte, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Provinciales)

"Dans cette collection « Provinciales », où ont déjà paru les « Visages » de la Bretagne, de la Bourgogne, du Poitou, du Pays Basque, de l'Auvergne, de la Normandie, de la Franche-Comté, de la Champagne, voici le volume consacré à l'Ile-de-France, dont notre confrère André Lesort a écrit le chapitre sur la géographie humaine ; Pierre Bernus, l'histoire ; Maurice-Pierre Boyé, le tableau intellectuel et littéraire. C'est Monique Richard-Rivoire qui s'est chargée de l'art en Ile-de-France. Elle étudie successivement l'architecture, la sculpture, la peinture et le vitrail, les tapisseries et le mobilier aux époques romane, gothique, de la Renaissance, classique et moderne. Le tableau qu'elle en dresse, clair et précis, nous permet de suivre l'évolution de l'art au cœur même de la France, qui inspire, domine et dirige l'art de toutes les provinces." (Marcel Aubert, Bulletin Monumental, 1947)

JACQUART (Jean).

La Crise rurale en Ile-de-France, 1550-1670. (Thèse).

Armand Colin, 1974, gr. in-8°, 795 pp, sources et biblio, index, broché, bon état

"Dans la recherche de notre commun passé rural, Jean Jacquart a voulu rendre justice à une province paradoxalement oubliée, l'Ile-de-France. Au coeur de ces vieilles et vastes plaines il a choisi un terroir aux paysages multiples de buttes verdoyantes et de champs ouverts : le Hurepoix, entre Arpajon et Saint-Arnoult, Limours et Dourdan. Sa thèse viendrait donc se ranger dans l'historiographie après d'autres travaux illustres qui avaient une région et une époque pour point d'ancrage. Mais, chaque région possède une originalité à découvrir, une fortune historique, bonne ou mauvaise, qui fait passer son observateur de la chronique du clocher aux grandes questions abstraites du dessin des sociétés et de leurs destins. Il se trouve ici que le Hurepoix est aux portes de Paris, qu'il subit directement les soubresauts politiques du royaume, qu'il reflète la croissance naissante de la capitale. (...) Dans l'exode campagnard il faut deviner l'attraction parisienne et l'expropriation paysanne ne fait que répondre à l'explosion des bourgeoisies citadines. C'est ainsi que dans un apparent paradoxe, par sa riche thèse d'histoire rurale Jean Jacquart s'affirme comme un des meilleurs connaisseurs de l'histoire de Paris." (Yves-Marie Bercé, Revue d'histoire moderne et contemporaine) — "(...) Il y a beaucoup à tirer de cette grande thèse parfois un peu lourde (agriculture oblige...) mais toujours remarquablement substantielle, et enrichissante. Grâce à l'auteur, nous connaissons désormais sur le bout du doigt le petit mais significatif Hurepoix, cette ombre portée d'une très grande ville." (Emmanuel Le Roy Ladurie, Annales ESC, 1975)

JARRY (Paul).

Abbayes et châteaux de l'Ile de France.

Plon, 1947, in-8°, 171 pp, 16 gravures hors texte, broché, bon état

JOANNE (Adolphe).

Versailles et les Trianons. Palais, Musée, Jardins.

Hachette, s.d. (1871), pt in-8°, xii-187 pp, 2e édition, 25 gravures et 3 plans, cartonnage d'éditeur en percaline bleue, titres dorés au 1er plat et au dos, encadrements à froid sur les plats, appendice publicitaire 1881-1882 sur papier bleu (84 pp), bon état

LAFOSSE (Yves).

Nandy, de la seigneurie à la ville nouvelle.

Dammarie-les Lys, Editions Amattéis et Mairie de Nandy, 1992, gr. in-8°, 255 pp, 83 illustrations, photographies, cartes, plans et fac-similés, généalogies, imprimé sur couché Calypso 150g, broché, couv. illustrée, bon état, envoi a.s.

LARGUIER (Léo).

Les vieux hôpitaux français. La Salpêtrière.

Lyon, Laboratoires Ciba, 1939, in-8° carré, 46 pp, 26 gravures et photos dans le texte et à pleine page, cartonnage illustré de l'éditeur, dos lég. abîmé, bon état (Les Vieux hôpitaux français, VII)

LAVAL (G. G. de).

Esquisse historique sur le château de Vincennes.

P., De Soye et Fils et Vincennes, chez l'auteur, 1891, in-8°, 192 pp, 10 gravures et plans, broché, couv. abîmée, dos scotché, état correct. Edition originale

L'édifice affirme le pouvoir royal : il protège la capitale mais garantit aussi les rois contre ses soulèvements. Il est le cœur de la monarchie française jusqu'en 1682, quand Louis XIV lui préfère Versailles. Le donjon sert de prison dès le XVIe siècle et jusqu'au XIXe siècle : Fouquet, le marquis de Sade ou Mirabeau y sont détenus. Transformé en caserne et en arsenal par Napoléon Ier, la forteresse protège Paris lors des invasions du XIXe siècle.

LEBLOND (Victor).

L'Art et les artistes en Ile-de-France au XVIe siècle (Beauvais & Beauvaisis), d'après les minutes notariales.

P., Champion et Beauvais, Impr. départementale de l'Oise, 1921, gr. in-8°, 352 pp, 7 pl. en phototypies et 80 marques, signatures et monogrammes hors texte, broché, bon état

"Sous ce titre, L'art et les artistes en Ile-de-France au XVIe siècle, M. V. Leblond a publié une série de documents concernant les manifestations artistiques dans le Beauvaisis de 1547 à 1595, notamment les marchés conclus pour toute œuvre d’art, pour les constructions et décoration d'églises où d’habitations privées. Ces textes sont extraits de minutes notariales qui demeurent, on le sait, une des sources les plus précieuses de l’histoire locale. Ils nous révèlent l'intensité de la vie artistique dans. ce coin de l‘Ile de France et la publication en est faite avec beaucoup de méthode et de soin. M. V. Leblond a reproduit toutes les marques, signatures et monogrammes qu'il a pu rassembler et enrichi son intéressant volume de sept phototypies qui en augmentent la valeur artistique et documentaire." (Combes de Patris, Revue des Questions historiques, 1922)

LECANU (Abbé).

Histoire de Clichy-la-Garenne.

Editions de la Tour Gile (Ain), 1996, in-8°, xi-324 pp, broché, couv. bordeaux imprimée or, bon état. Réimpression à tirage limité de l'édition de Paris, 1848. Exemplaire n° 141

Le livre de Auguste-François Lecanu (1803-1884) étudie la période gallo-romaine, mérovingienne, la fondation de la seigneurie et l'histoire des premières familles seigneuriales, les moines de Saint-Denis, Saint-Vincent de Paul, la Révolution et la Restauration, etc. — "Ce livre commence au temps des Gaulois, sous ce prétexte que la fameuse bataille livrée par Labiénus au chef des Parisii, Camulogène, aurait eu pour théâtre non pas le Roule, comme le croyait l'abbé le Beuf, ni les hauteurs de Chaillot, comme d'autres l'ont pensé, mais la plaine de Clichy. Nous citons cet ouvrage à cause des détails intéressants qu'il contient sur saint Vincent de Paul et sur la suite des seigneurs entre les mains de qui le fief de Clichy a successivement passé depuis les premières années du treizième siècle. On y voit aussi la constatation de l'inutilité de tous les efforts qui ont été faits pour retrouver l'emplacement de l'habitation que le roi Dagobert avait à Clichy. Enfin M, Lecanu a eu la bonne fortune d'y faire connaître un triens inédit frappé à Clichy la Garenne au sixième siècle." (Bibliothèque de l'école des chartes, 1849)

LEDOUX-LEBARD (Denise).

Versailles, le Petit Trianon. Le mobilier des inventaires de 1807, 1810 et 1839.

Editions de l'Amateur, 1989, in-4°, 244 pp, préface de Yves Bottineau, nombreuses illustrations en noir et en couleurs, biblio, reliure toile gris-bleu de l'éditeur, titres dorés au 1er plat et au dos, sans la jaquette, bon état

L'histoire détaillée du Petit Trianon à travers son mobilier, depuis sa création jusqu'à la chute de Louis-Philippe. Une description pièce par pièce du Palais à travers l’ameublement et la décoration sous l’Empire et la Restauration. — "Conçu pour la très intelligente Madame de Pompadour, mais habité par la charmante Madame du Barry, le Petit Trianon semblait devoir être le petit palais d'amours illicites. Louis XVI, cependant, le donna à Marie-Antoinette et la Reine lui conféra sa légitimité. En fait, cette légitimité s'accompagna du glissement vers les joies d'une société de privilégiés, choisis par la souveraine au détriment de la sagesse politique. Mais si délicats furent les plaisirs goûtés en ces lieux et si tragiques les événements vécus ensuite par la Reine et certains des siens que le château, le Théâtre, le Temple de l'Amour, le Belvédère et le Hameau paraissent n'avoir existé, de manière globale, que pour et par Marie-Antoinette. Pourtant, une jeune femme charmante, qui n'était pas née princesse, mais le devint par mariage, la sœur de Napoléon Ier, Pauline Borghèse, a vécu au Petit Trianon, puis l'impératrice Marie-Louise ; enfin, sous Louis-Philippe, le duc et la duchesse d'Orléans, héritiers du trône, y résidèrent. Madame Ledoux-Lebard possède cet art rare de respecter les sortilèges tout en les enrichissant de vérités supplémentaires et nécessaires. Elle ajoute à Trianon l'évocation des habitants du XIXe siècle. Cette évocation, elle la fait surgir, avec l'érudition qu'on lui admire, grâce aux inventaires ; les allées et venues entre les descriptions et les objets constituent des itinéraires auxquels elle excelle. Nous retrouvons ainsi, dans leur cadre de vie, en 1807, Pauline Borghèse, en 1810, Marie-Louise et, en 1839, le duc et la duchesse d'Orléans. Comment la remercier suffisamment de construire la science et même, ce faisant, d'offrir des supports au rêve ?" (Yves Bottineau, préface)

LEMARCHAND (Ernest).

Le Château royal de Vincennes, de son origine à nos jours.

Marseille, Laffitte Reprints, 1982, in-8°, (18)-ii--326 pp, avant-propos de Raymond Lassarat, préface de Jean Clouet, maire de Vincennes, 7 planches en noir dont un plan en début du volume, et 4 planches hors texte, biblio, reliure simili-cuir havane de l'éditeur, dos lisse, titres et écusson dorés au 1er plat, bon état. Réimpression tirée à 500 ex. seulement de l'édition de Paris, 1907

Très complet : Vincennes résidence royale. Les Minimes du bois de Vincennes. Mazarin à Vincennes. Les prisonniers du Donjon. Fêtes patriotiques à Vincennes pendant la Révolution. La mort du duc d'Enghien. Louis XVII été enfermé à Vincennes de 1804 à 1809 ? Le général Daumesnil, gouverneur de Vincennes. Vincennes en 1870. Transformations du château et du bois... — Réimpression de l'édition de 1907 (collection "Bibliothèque du vieux Paris"), augmentée de 7 planches. L'avant-propos et la préface sont propres à l'édition de 1982.

LEMOINE (Pierre).

Guide du Musée et Domaine national de Versailles et Trianon.

Réunion des Musées Nationaux, 2000, in-8°, 269 pp, 270 illustrations en couleurs, plans, broché, couv. illustrée à rabats, pt trace de choc au bas du dos, qqs lignes surlignées au stabilo jaune sur 5 pages, bon état

Excellent guide publié pour la première fois en 1991. Ce livre est le compagnon indispensable pour comprendre le château de Versailles. Il raconte par le menu l'histoire de ce lieu fascinant et propose, dans un ordre qui tient compte du sens de la visite, une description exhaustive de toutes les pièces : les Grands et Petits Appartements, mais aussi les galeries de l'histoire du château, les collections de peintures et de sculptures du Musée historique, le Petit et le Grand Trianon, et un parcours complet à travers l'immense parc et tous ses bosquets.

LENIAUD (Jean-Michel).

Saint-Denis de 1760 à nos jours.

Gallimard, 1996, gr. in-12, 361 pp, 12 pl. de gravures hors texte, biblio, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Archives)

L'histoire de l'abbatiale Saint-Denis, haut lieu de la monarchie française, ne s'est pas arrêtée avec la fin de l'Ancien Régime, ni même avec la destruction des tombeaux royaux ordonnée par la Convention en 1793. Napoléon Ier, attentif à l'appel de Chateaubriand, en ordonne la restauration et l'élit comme lieu de son tombeau ; Louis XVIII y transfère les cendres de Louis XVI ; Napoléon III souhaite y être enterré. A la mort de Viollet-le-Duc, en 1877, les travaux sont presque achevés, mais l'avènement de la République et les conflits avec l'Eglise vont-ils faire de la basilique un monument sans usage ? Commence alors un troisième chapitre dans la chronique de ce "lieu de mémoire" entre tous exemplaire : celui de sa réaffectation culturelle. Comment concilier le souvenir des rois et des empereurs, l'exercice du culte et les exigences d'un tourisme toujours plus nombreux ? Le Saint-Denis d'aujourd'hui saura-t-il assumer ses héritages contradictoires ? Sans doute n'est-il pas de lieu où soit posé avec davantage d'acuité le plus difficile des problèmes du patrimoine : quelle vie rendre à nos grands monuments ? — "Les ouvrages consacrés à l'histoire de l'abbaye de Saint-Denis par Jacques Doublet (1625), Michel Félibien (1706) et Félicie d'Ayzac (1860) dispensent en un récit continu l'essentiel sur l'église abbatiale et les événements qui s'y déroulèrent depuis l'époque mérovingienne jusqu'au début du XIXe siècle. Mais aucune relation suivie ne rapportait l'existence mouvementée que connut l'édifice depuis la Révolution jusqu'à aujourd'hui. C'est cette lacune que vient combler le livre de Jean-Michel Leniaud qui, en dépit de son titre, ne s'occupe pas de la ville. Il apporte, classe et expose avec clarté une masse d'informations sur les restaurations, « dérestaurations » et « rerestaurations » subies par l'église pendant cette période et sur les agitations et tribulations de ceux qui en assumèrent la responsabilité. Une présentation agréable fait alterner le texte de l'auteur qui crée le lien discursif et critique, imprimé en italique, avec de longues citations extraites des documents les plus importants (archives, correspondances, rapports, articles de presse), imprimés en caractères romains..." (Anne Lombard-Jourdan, Bibliothèque de l'école des chartes, 1997)