18049 résultats

[Livres illustrés] SAND (George).

Mauprat. Dix compositions par Le Blant, gravées à l'eau-forte par H. Toussaint.

P., A. Quantin, 1886, gr. in-8°, 404 pp, 10 délicates et superbes gravures sous serpentes, reliure demi-chagrin noir, dos à 4 nerfs soulignés à froid, titres dorés, couv. conservée, bon état (Coll. Calmann-Lévy)

Les Mauprat : une famille de petits seigneurs berrichons, incultes et cruels, qui ne seraient pas déplacés dans un roman de Sade et perpétuent au dix-neuvième siècle les pires usages du monde féodal. A l'un d'eux, Bernard, on donne à violer sa cousine, Edmée. A force de courage, de grâce et de beauté, Edmée finira par dompter Bernard, par transformer la brute en homme véritable. Roman "noir" et roman socialiste en partie inspiré par les idées de Pierre Leroux, Mauprat marque le début du combat de Georges Sand (1804-1876) pour les droits de la femme. "Adieu les ignobles passions écrit-elle alors, et l'imbécile métier de dupe ! Que le mensonge soit flétri et que l'esclavage féminin ait aussi son Spartacus. Je le serai ou je mourrai à la peine". ''Le Blant fut élève de E. Girard et débuta au Salon en 1874. Il fut Médaille d'or lors de l'Exposition Universelle de 1889. On lui doit d'intéressantes illustrations de livres''. (Bénézit, Dictionnaire des peintres)

[LOISSON de GUINAUMONT].

Mémoires de M. de Belval, ou la vérité reconnue.

P., Egron, 1823, in-8°, 306 pp, cartonnage plein papier vert, dos lisse avec titre et doubles filets dorés, tranches jaunes (rel. de l'époque), dos lég. frotté, bon état. Peu courant

"M de Belval est un homme aimable, spirituel, qui recherche surtout l'approbation de ses semblables et qui aime à faire du bien ; mais il vit longtemps dans une apathique insouciance. Une maladie de langueur le ramène à des goûts moins bruyans et à des pensées plus sérieuses ; il conçoit des doutes, il veut les éclaircir et a des entretiens avec un ancien ami de son père et un ecclésiastique prudent et éclairé qui le ramènent aux pratiques de la religion et à l'exercice de toutes les vertus chrétiennes. Tel est le cadre de ce roman qui n'offre d'ailleurs ni incidens extraordinaires, ni situations violentes, ni développement de passions. L'auteur se renferme dans la simplicité de son sujet et a cru les questions qu'il traite trop importantes pour avoir besoin de fictions accessoires et d'épisodes créés par l'imagination. Cet écrivain, qui ne s'est point nommé, mais que l'on sait être un honorable député d'un département peu éloigné de la capitale, est un homme fort instruit de sa religion, qui en développe les preuves avec exactitude et clarté, et qui dissipe les objections d'une manière naturelle. Le style est facile et toute la composition en général est sage et raisonnable." (J. F. Rolland, Conseils pour former une bibliothèque, ou catalogue raisonné de tous les bons ouvrages qui peuvent rentrer dans une bibliothèque chrétienne, 1833). Un roman de Claude-Marie-Louis Loisson de Guinaumont, député de la Marne (Barbier, III, 208).

[LORCA, Federico Garcia] PARROT (Louis).

Federico Garcia Lorca. Une étude par Louis Parrot, avec la collaboration de Marcelle Schveitzer et Armand Guibert, extraits, documents, bibliographie.

Seghers, 1952, in-12 carré, 216 pp, 2 pl. hors texte, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Poètes d'aujourd'hui, 7)

[LOTI, Pierre] VERCIER (Bruno).

Pierre Loti, portraits. Les fantaisies changeantes.

Flammarion, Vents d'Ouest, 2002, pt in-4° carré (22 x 27), 158 pp, 150 photos dans le texte et à pleine pages, quelques-unes en couleurs, notes, biblio, reliure éditeur, jaquette illustrée, bon état

Si Pierre Loti, aujourd'hui, nous fascine, c'est sans doute moins par ses livres que par l'image qu'il a laissée de lui-même. Rarement écrivain célèbre a-t-il autant joué avec sa propre apparence, s'est-il autant "exposé". Au gré de ses voyages, des fêtes qu'il donne dans sa maison de Rochefort, transformée en un théâtre fantastique aux surprenants décors, ou tout simplement de ses "fantaisies changeantes", il revêt uniformes, costumes, déguisements de toutes sortes et puis il pose , un peu pour les peintres, beaucoup pour les photographes. A chaque fois surgit, phénix insaisissable, un nouveau Loti, plus inattendu que le précédent. Aucun pourtant n'est le vrai Loti, multiple, contradictoire, "infiniment divers", et dont la vérité est dans le changement même. L'ensemble de ces images construit l'autoportrait d'un sujet qui jamais "ne se ressemble", et qui, l'un des premiers, a saisi que l'artiste pouvait être à lui-même son propre matériau, soumis aux jeux du drapé, de la lumière et du temps.

[Louis XIV].

Abrégé alphabétique des édits et déclarations du roy Louis XIV, par le Sieur H. B.

P., Jean Cochard, 1685, in-12, 291-(1) pp, reliure plein veau, dos à 5 nerfs, titre et caissons dorés (rel. de l'époque), reliure frottée, coiffes arasées, pt manques de cuir au dos et aux mors, coins émoussés, intérieur propre, état correct

Sont recensés dans ce volume les dates et résumés des libellés des ordonnances royales émises de 1643 à 1684. Classement par ordre alphabétique du nom de la matière faisant l'objet de l'ordonnance (amendes, anoblissement, ban, barbiers, bénéfices, bestiaux, biens domaniaux, bière, blasphème, catholiques, chasse, crimes, droits seigneuriaux, duels, eaux et forêts, église, épices, fiefs, etc.).

[Louis XVI].

Correspondance politique et confidentielle inédite de Louis XVI avec ses frères et plusieurs personnes célèbres, pendant les dernières années de son règne, et jusqu'à sa mort ; avec des observations par Hélene-Maria Williams.

P., Debray, an XI-1803, 2 vol. in-8°, xxviii-341 et 304 pp, reliures demi-basane à coins, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre chagrin vermillon (rel. de l'époque), dos frottés, un mors faible, intérieurs propres et sans rousseurs, état correct. Rare

"Née le 17 juin 1761 à Londres, Helen Maria Williams sinstalle à Paris en juillet 1790 et elle entreprend alors la description des bouleversements en cours. Formant des séries de plusieurs volumes, échelonnées entre 1790 et 1819, ces lettres sont publiées à Londres et, bientôt traduites en diverses langues, elles suscitent force controverses. Définitivement installée en 1791 en France où la rejoignent sa mère et ses surs, Helen Maria Williams tient un salon que fréquentent Britanniques, Américains et Français dont Mary Wollstonecraft, Thomas Paine, etc. Elle est en relation avec Brissot, Pétion, Buzot, Robespierre, labbé Grégoire, La Harpe, Rouget de LIsle, Manon Roland, ainsi quavec Mme de Genlis. Après les Massacres de septembre 1792, elle se range du côté des Girondins et assiste, avec horreur, à lexécution de ceux-ci et à la montée des violences populaires. Le 12 octobre 1793, elle est emprisonnée, comme tou(te)s ses compatriotes, pendant quelques semaines et part en Suisse de juin à décembre 1794 (elle en ramènera un récit de voyage). Revenue en France, elle continue, dans ses écrits, à montrer son attachement aux idéaux de la Révolution mais se refuse à soutenir la politique belliciste de Napoléon. Elle publie diverses traductions de grande ampleur dont une édition commentée de lettres apocryphes de Louis XVI qui mécontentera tous les partis. Après le retour des Bourbons dont elle apprécie le libéralisme initial, elle est naturalisée citoyenne française en 1818. Des Souvenirs, posthumes, en forme de bilan de vie, paraissent après sa mort, survenue le 14 décembre 1827 à Paris. Poétesse sensible hostile à toutes les injustices (esclavage, despotisme, peine capitale, infériorisation des femmes), Helen Maria Williams est encore célèbre grâce à ses chroniques de trois décennies de vie française. Témoin oculaire et analyste passionnée, elle sait mêler observations objectives, anecdotes révélatrices et sentiments personnels." (Julia Milena Drumm et Nicole Pellegrin, 2009)

[Louis XVII] FRIEDRICHS (Otto)(dir.).

La Question Louis XVII. Etude historique. Le Dauphin Louis XVII n'est pas mort au Temple ; Preuves irrécusables de son identité avec Naundorff.

P., Société anonyme La Plume, 1899, gr. in-8°, 180 pp, 36 illustrations comprenant des reproductions de gravures du temps, des médailles et des portraits, un en-tête par Emil Causé, un portrait du duc de Normandie en frontispice, lettre autographe de Naundorff, texte sur 2 colonnes, reliure demi-percaline bleu-nuit, dos lisse avec titre doré et filets à froid, couv. illustrée conservée (rel. de l'époque), coupes frottées, bon état

On joint 20 coupures de presse des années 1900 à 1950, certaines avec photos, sur Naundorff et la question Louis XVII.

[Louis XVII] LAURENTIE (François).

L'affaire Naundorff. Le rapport de M. Boissy d'Anglas, sénateur, commenté et réfuté par François Laurentie.

Emile-Paul, 1911, in-8°, vii-188 pp, index., broché, bon état

"Réfutation de la pétition de M. Charles-Louis de Bourbon réclamant pour lui et sa famille, leur réintégration en tant que Français." (Parois, 606)

[LOUIS-NAPOLÉON] CAUDEL (Maurice).

Le Secret du coup d'Etat du deux décembre. D'après les papiers inédits de Flahault.

dans le Correspondant, 1925, gr. in-8°, broché, bon état

Recension érudite du livre "Le secret du coup d'Etat (11 pp). Correspondance inédite du prince Louis-Napoléon, de MM. de Morny, de Flahault et autres (1848-1852)", publié en anglais à Londres en 1924 et qui ne sera traduit qu'en 1928 chez l'éditeur Emile-Paul. On trouve dans le même numéro un article sur l'élection de Hindenburg à la présidence du Reich, ses causes et ses conséquences (31 pp).

[LULLIN de CHATEAUVIEUX, F.-J.].

Manuscrit venu de Sainte-Hélène d'une manière inconnue.

Gallimard, 1974, in-12, 203 pp, broché, couv. à rabats, bon état

"A Londres, en 1817, un ouvrage était publié en français par l'éditeur Murray, avec un titre très alléchant : Manuscrit venu de Sainte-Hélène d'une manière inconnue ! Que de mystères, d'autant qu'aucun auteur n'était précisé. Bien sûr, tous les lecteurs pensaient aussitôt à Napoléon exilé depuis 1815 sur la très lointaine île de Sainte-Hélène, perdue dans l'Atlantique sud. L'Empereur aurait pris la plume pour livrer ses mémoires et aurait réussi à faire passer le manuscrit à la barbe de ses geôliers anglais. Le succès fut foudroyant : Murray dût ordonner quatre autres rééditions dans la seule année 1817. Une édition en langue anglaise fut promptement imprimée et de nombreuses contrefaçons ou traductions virent le jour à Bruxelles, Gand, Francfort. En France, l'ouvrage séditieux fut interdit, ce qui ne pouvait que renforcer son attraction et le rendre encore plus intéressant. De nombreuses copies manuscrites circulèrent alors dans les salons parisiens et bientôt dans tout le pays. La question était « Est-ce de lui, n'est-ce pas de lui ? » Le Manuscrit est écrit dans un style vigoureux, martelé de citations « à la Bonaparte », comme celle-ci « Ma tâche était donc de terminer la Révolution en lui donnant un cours légal afin qu'elle pût être reconnue et légitimée par le droit public de l'Europe ». Certaines pages sont plus intimes et tendres car elles sont consacrées à Joséphine. Napoléon, ou tout du moins le « je » qui parle pour lui, y exprime un amour violent et indéfectible pour la belle créole. On sait aujourd'hui que cet ouvrage est un formidable pastiche, extrêmement réussi, car le ton employé, les anecdotes racontées (à part quelques erreurs) font « vraies ». Nombre d'anciens compagnons de Napoléon s'y sont fait prendre et ont juré que le Manuscrit était bien les mémoires de l'Empereur. Mais très vite des opinions plus sceptiques s'élevèrent, comme celles de Méhée de la Touche, un agent double, royaliste et bonapartiste, habitué donc à démêler le vrai du faux, qui exprima ses doutes sur l'authenticité dans une brochure intitulée « Réflexions sur le Manuscrit de Saint-Hélène ». Il résuma son sentiment par cette phrase : C'est lui, mais pas de lui. Il y voyait plutôt « l'éloge d'un tyran par des plumes libérales » . Un certain Fabry, agent royaliste, eut la même intuition. Il trouvait étrange que « le général Bonaparte » exprime des regrets d'avoir dissout le Tribunat ou rompu avec les libéraux. Fabry y notait une « certaine couleur vaudoise » (cette région suisse où vivaient l'écrivain Mme de Staël et ses amis, groupe d'opposants au régime napoléonien). Il est généralement admis de nos jours, bien que le doute ne soit pas levé totalement, que l'auteur soit un certain Lullin de Châteauvieux, agronome de formation (passionné par les moutons mérinos, entre autre), fin lettré et ami de Mme de Staël, femme écrivain exilée en Suisse par Napoléon. Lullin de Châteauvieux était un habitué du salon littéraire de Coupet (Suisse), demeure de Mme de Staël. Il était certainement un grand observateur et un grand auditeur de ce qui s'y disait. Il se serait imprégné des conversations autour de Napoléon, au point de pouvoir entrer dans la peau du personnage et de raconter son histoire à la première personne du singulier. Il révéla la supercherie en 1841 sur son lit de mort à son gendre, Jean-Edouard Naville, qui en fit une notice biographique, seule preuve de la paternité de l'oeuvre. Une récente étude a démontré que l'auteur de cette notice est en fait le gendre de Mme Staël, Gabriel Eynard, ce qui renforcerait l'hypothèse d'un travail collectif sous la conduite de Germaine de Staël et dont Lulllin, quasi-inconnu et qui n'avait jamais rencontré Napoléon, aurait été le prête-nom dissimulé, dans un jeu de cache-cache destiné à masquer les véritables auteurs, le groupe dit de Coppet, en l'occurrence Benjamin Constant, Victor de Broglie, Lullin de Chateauvieux et son cousin Gabriel Eynard, sur l'instigation de Mme de Staël." (Napoleon.org, Fondation Napoléon)

[LUTAUD, Auguste Joseph].

La Médecine anecdotique, historique, littéraire. Recueil à l'usage des médecins, chirurgiens et apothicaires érudits, curieux et chercheurs.

P., Chez Jules Rousset, 1906, gr. in-8°, v-380 pp, 25 estampes, gravures, dessins et fac-similés, cart. papier crème à la bradel sur les plats duquel on a collé fort proprement les plats de couvertures originaux, très bon état

Volume II seul (sur 3) de ces recueils remplis d'anecdotes amusantes touchant la médecine et entrepris sous la direction du Docteur Minime, pseudonyme de Lutaud, et originellement parus en fascicules. Ce volume contient la réimpression complète et annotée de la Déclaration des abuz et tromperies que font les apothicaires, par Lisset Benancio, d'après l'unique édition princeps que possède la Bibliothèque nationale (Tours, 1553), la Vie de la Prostituée à Venise (12 planches gravées), etc, etc.

[LUTAUD, Auguste Joseph].

La Médecine anecdotique, historique, littéraire. Recueil à l'usage des médecins, chirurgiens et apothicaires érudits, curieux et chercheurs.

P., Jules Rousset, 1901, gr. in-8°, (2)-v-380 pp, 25 estampes, gravures, dessins et fac-similés, broché, couv. lég. salie, bon état

Second volume seul (sur 3) de ces recueils remplis d'anecdotes amusantes touchant la médecine et entrepris sous la direction du Docteur Minime, pseudonyme de Lutaud, et originellement parus en fascicules. Ce volume contient la réimpression complète et annotée de la Déclaration des abuz et tromperies que font les apothicaires, par Lisset Benancio, d'après l'unique édition princeps que possède la Bibliothèque nationale (Tours, 1553), la Vie de la Prostituée à Venise (12 planches gravées), etc, etc.

[Luttes étudiantes].

L'hypothèse révolutionnaire. Documents sur les luttes étudiantes à Trente, Turin, Naples, Pise, Milan et Rome. Traduit de l'italien par Michel Thurlotte.

Mercure de France, 1968, in-8°, 267 pp, broché, bon état

[Lyautey] LE RÉVÉREND (André).

Lyautey.

Fayard, 1986, in-8°, 496 pp, 12 pl. de photos h.t., 7 cartes, biblio, index, broché, couv. illustrée à rabats, bon état

Près de cinquante ans se sont écoulés depuis sa disparition et l'histoire de ce demi-siècle a été si chargée d'événements que la figure de Lyautey aurait pu s'estomper. Pourtant, cette figure de légende resurgit. Qui est cet homme ? Qu'a-t-il fait ? Connaît-on la résonance et la portée persistante de sa conception du "rôle social de l'officier" ? Dans quelques années, qui saura encore ce que fut l'empire colonial de la France sous la IIIe République, si ce n'est ses détracteurs qui le connaissent mal ? Lyautey en fut, sans doute, le plus profond et le plus lucide artisan. On ne peut, on ne pourra sérieusement parler de colonisation et de décolonisation si l'on ignore sa pensée, son action et son oeuvre. Mais cet homme, à la personnalité si riche et si complexe, eut des ambitions plus hautes encore : régénérer l'Etat, paralysé par des intrigues et des querelles dérisoires, fut le rêve constant et fracassé de sa vie... Grâce à un ensemble considérable de textes inédits, dont la plupart ont été retrouvés par André le Révérend dans les archives publiques et privées, le visage de Lyautey apparaît ici plus précis, plus présent ; et son rôle dans l'Histoire au plus près de la vérité. Professeur de littérature française à la Faculté des Lettres d'Avignon, André le Révérend a déjà écrit deux livres sur Lyautey, dont il est un spécialiste: Lyautey écrivain (1976), et Un Lyautey inconnu (1980).

[Légion d'honneur] BONNEVILLE de MARSANGY (Louis de).

La Légion d'Honneur. Edition augmentée et mise à jour par Claude Ducourtial.

Editions Neuf, 1976, in-4°, 446 pp, préface de l'amiral Georges Cabanier, texte sur 2 colonnes, très nombreuses gravures et portraits en noir dans le texte, planches en couleurs hors texte, biblio, reliure pleine basane maroquinée noire de l'éditeur, frise d'encadrements dorés au 1er plat avec la reproduction de la croix de la Légion d'honneur, dos lisse lég. frotté, tête dorée, gardes de soie moirée carmin, bon état

Historique de la Légion d'honneur depuis sa création par Napoléon jusqu'à la Libération, les collectivités décorées. L'organisation de l'ordre, les maisons d'éducation, la liste des Grands Chanceliers. Livre de référence, c'est une véritable fresque historique sur une institution prestigieuse qui, selon les voeux de son fondateur, "amalgame" leur gloire et les espoirs de l'avenir. Tranche dorée en tête, reliure frappée de la Légion d'honneur.

[Légion d'honneur].

L'Ordre de la Légion d'honneur à l'aube du 3ème millénaire.

Lavauzelle, 1996, in-4°, 115 pp, nombreuses photos en noir et en couleurs, reliure skivertex rouge éditeur, jaquette illustrée, bon état

L'Ordre de la Légion d'honneur entre de plain-pied dans le troisième millénaire après deux cents ans d'une histoire prestigieuse. Et pourtant, quelle mystérieuse inconnue que cette institution ? Mystérieuse pour le grand public mais mystérieuse aussi pour les 115 000 porteurs du premier ordre national. Alors découvrez aujourd'hui la Légion d'honneur, telle qu'elle est - et telle qu'elle n'est pas - à travers son histoire brièvement relatée, son fonctionnement, ses objectifs et les "mérites éminents" qu'elle a récompensés et qu'elle récompense aujourd'hui. A travers également ses prolongements naturels que sont les maisons d'éducation de la Légion d'honneur, le musée national de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie et la société d'entraide des membres de la Légion d'honneur. Un ouvrage simple, clair et précis pour l'information et la réflexion de tous, réalisé par la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur.

[Légion d'Honneur].

Le Ruban Rouge. Annuaire général des membres de la Légion d'Honneur. Tableau des promotions et nominations de l'Année 1961. Mémorial du Mérite et de l'Honneur. Livre d'Or de l'activité et de l'économie en France. 5e édition.

AMLH, 1961, in-4°, 355 pp, reliure pleine toile vermillon éditeur, bon état

[Légion étrangère] Collectif.

Historique de la Légion étrangère.

Képi Blanc, 1963, in-8°, 22 pp, 12 illustrations, broché, agrafé, couv. illustrée, bon état

[Légion étrangère] Collectif.

La Légion étrangère, 1831-1981.

Vincennes, Revue Historique des Armées, 1981, gr. in-8°, 320 pp, numéro spécial, nombreuses gravures, cartes et photos en noir et en couleurs, broché, couv. illustrée, discret C. de bibl. sur la page de titre, bon état

14 études historiques.

[Légion étrangère].

Camerone 1863-1960.

Service d'information du 1er régiment étranger, imprimé sur les presses de Képi Blanc, 1960, in-4°, (12)-154-(26) pp, éditorial du Colonel Morel, 16 pl. de photos en couleurs hors texte et 237 photos en noir dans le texte relatives à la guerre d'Algérie, 22 pages de publicités en noir et en couleurs en début et fin d'ouvrage, broché, dos lég. abîmé, bon état

Mon capitaine jusqu'à la mort nous en faisons le serment. Bel ouvrage présentant bien tous les régiments étrangers de l'époque : d'infanterie, de parachutistes, de cavalerie, les compagnies sahariennes portées et le bataillon de Madagascar. A l'époque, la quasi-totalité de ces régiments étaient engagés dans la guerre d'Algérie.

[MACHIAVEL] Marcel BRION.

Oeuvres.

Club des Editeurs, 1957, fort in-8°, 431-80-xxxvii pp, 29 pl. de gravures hors texte, biblio, tirage numéroté sur papier pur alfa d'Avignon, reliure pleine toile noire de l'éditeur avec un portrait de Machiavel en vignette au 1er plat, état correct (Coll. Hommes et faits de l'histoire)

Une longue étude sur Machiavel par Marcel Brion (431 pp), suivi des uvres de Machiavel (80 pp) et de Textes annexes dont un glossaire, un index historique et un index biographique.

[MACQUER, Philippe].

Annales romaines ou Abrégé chronologique de l'histoire romaine depuis la fondation de Rome jusqu'aux Empereurs.

P., Jean-Thomas Hérissant, 1756, in-12, (6)-535 pp, bandeaux, culs-de-lampe, approbation et privilège du Roi, reliure plein veau granité, dos lisse très orné, triples filets dorés sur les plats, coupes filetées, tranches marbrées (rel. de l'époque), bon état

Philippe Macquer (1720-1770) est un historien français, frère du chimiste Pierre Joseph Macquer.Avocat, il s'est fait connaître par des résumés d'histoire alliant clarté et exactitude, dans la veine du président Hénault. Il contribua au Dictionnaire portatif des Arts et Métiers (1766).

[MAGEN, Hippolyte].

Les Deux cours et les nuits de Saint-Cloud. Moeurs, débauches et crimes de la famille Bonaparte. Les Nuits et le mariage de César. Par L. Stelli.

Londres, Jeffs & Bruxelles, Briard, 1852 et Jersey, Imprimerie de Falle, 1853, 1852-1853, 2 vol. in-16, 110 et 119 pp, les 2 volumes reliés ensemble en un volume plein vélin, dos lisse, pièces de titres chagrin rouge et vert, signet (rel. de l'époque), qqs rares rousseurs, bon état

Rares pamphlets particulièrement virulents contre les Bonaparte, par Hippolyte Magen (1814-1886). Le premier, paru anonymement, fut d'abord attribué à Aug. Callet. Le second est signé P. Stelli, un pseudonyme de Magen. Les deux ouvrages furent condamnés à la destruction par le tribunal de Lille. Hippolyte Magen est, pendant la Deuxième République, l'un des journalistes en vue parmi les démocrates socialistes parisiens. Il collabore à La Réforme et à La Révolution. Arrêté au matin du 2 décembre, il est conduit à Brest pour être transféré à Cayenne avant que sa peine soit commuée en exil. Sous l'Empire, il habita successivement la Belgique, d'où le gouvernement français obtint son expulsion, et ensuite l'Angleterre et l'Espagne, continuant toujours sa lutte ardente et récoltant des condamnations par contumace. Malgré les décrets d'amnistie, il voulut rester en exil et ne revint en France qu'après le 4 septembre 1870.

[Mahomet].

Mohammed / Mahomet. Vie et oeuvre du précurseur en Arabie. Texte reçu dans l'entourage de Abd-ru-shin grâce au don particulier d'une personne appelée à cet effet.

P., Editions françaises du Graal, 1990, gr. in-8°, 246 pp, broché, couv. à rabats, bon état

[Mai 68] UNEF/SNE Sup.

Le livre noir des journées de Mai.

Seuil, 1968, in-12, 94 pp, 4 planches de photos hors texte, broché, couv. lég. salie, bon état (Coll. Combats)

"Nous trouvons pour les dix premiers jours de la crise les précisions chronologiques et historiques, quoique ce soit bien là le moindre aspect de cette publication : car c'est au déferlement de la brutalité et des exactions policières que nous assistons tout au long de ces pages, dans les déclarations de ceux qui l'ont vu ou vécu. Ce livre, « poursuivi mais pas encore interdit », comme le déclaraient récemment encore ses vendeurs bénévoles et ambulants du Boulevard St-Michel, résultat du travail d'une Commission de Témoignage, constituée à la suite de la nuit du 10 Mai, par des étudiants et des enseignants, avec la participation d'un comité de secours aux victimes, est un premier recueil de documents assemblés à partir d'une revue de presse et de témoignages individuels, ces derniers étant jusqu'à présent, par prudence et à dessein, restés anonymes, l'original et les copies, « dûment signés », déposés en lieu sûr. A travers les coupures de presse, nous suivons jour après jour, depuis l'intervention des forces de police à la Sorbonne le 3 Mai, le déroulement des heurts avec le « Service d'Ordre », débouchant alors sur le cortège des services policiers de toutes sortes que nous rapportent les témoins et victimes de ceux-ci. C'est alors la succession des récits dont l'effarante monotonie remplit ces pages, près de la moitié du livre étant consacrée à la relation des faits concernant la seule « Nuit des barricades » (10 au 11 Mai) : passage à tabac de blessés, obstructions diverses à l'action des médecins et de la Croix Rouge, matraquages et arrestations de secouristes, acharnement sur les jeunes filles, brutalités et brimades de toutes sortes dans les commissariats, multiples violations de domicile chez les riverains du Quartier Latin, poursuites et violences dans les immeubles, blessés laissés sans soin..." (L'Homme et la société, 1968)

[MAIHOWS, Docteur].

Voyage en France, en Italie et aux Isles de l'Archipel, ou Lettres écrites de plusieurs endroits de l'Europe et du Levant en 1750, etc. Avec des observations de l'auteur sur les diverses productions de la nature et de l'art. Ouvrage traduit de l'anglois. Tome 4.

P., Charpentier, 1763, in-12, vii-379-(4) pp, reliure plein veau marbré, dos lisse, tranches marbrées (rel. de l'époque), coiffes sup. et inférieure arasées, dos frotté, état correct (Barbier, IV 1084 a)

Tome 4 seul (sur 4). Description du cabinet d'Aldrovande ; Description de l'Ile de Crète ; Candie, Damaste et Retimo ; Le Mont Ida ; Gortine ; Labyrinthe de Crète ; Milo ; Syphant ; Seriphos ; Antiparos ; Paros ; Naxia ; Stenosa, Amorgos, Skinosa ; Delos ; Rhenia ; Stra, Cynthos, Zia ; Macrounisa et Jura ; Samos ; Pathmos et Skiros ; etc. Barbier et Quérard indiquent un "Dr. Maihows" comme auteur, tandis que les bibliographies anglaises donnent Thomas Broderick comme auteur de l'édition originale anglaise de 1753. Reçit de voyage d'un savant qui décrit les monuments, musées et surtout les cabinets scientifiques de la France, en Italie et en Grèce.

[MAILLES, Jacques de].

La Très joyeuse, plaisante et récréative histoire du gentil Seigneur de Bayart, composée par le Loyal serviteur. Publiée pour la Société de l'Histoire de France par J. Roman.

P., Librairie Renouard, 1878, gr. in-8°, xvi-512 pp, imprimé sur papier vergé, glossaire, index, reliure demi-chagrin fauve, dos à 5 nerfs soulignés à froid, pièces d'auteur et de titre basane havane (rel. de l'époque), dos lég. épidermé, qqs rousseurs éparses, bon état

En 1527, paraît La très joyeuse, plaisante et récréative histoire du gentil seigneur de Bayard, dont l'auteur, nommé le Loyal serviteur, a été identifié comme étant Jacques de Mailles par G. Letonnelier, archiviste de l'Isère, au début du 20e siècle. "L'auteur, compatriote et compagnon d'armes de Pierre du Terrail, est vraisemblablement son secrétaire, le notaire Jacques de Mailles. C'est un témoin oculaire qui a utilisé les souvenirs de son héros et ses aventures personnelles. L'ouvrage est un panégyrique, mais écrit avec sincérité et bonhomie, et non sans finesse." (Hauser, Sources I, 376)

[Maison de Bourbon].

Etat présent de la Maison de Bourbon, pour servir de suite à l'Almanach royal de 1830 et à d'autres publications officielles de la Maison.

P., Le Léopard d'or, 1983, in-8°, 223 pp, 2e édition, armoiries du duc d'Anjou en frontispice, 11 figures (blasons) et 5 photos dans le texte, tableaux généalogiques, broché, bon état

[MANSO, Johann Caspar Friedrich].

Histoire des guerres de Prusse et d'Allemagne, depuis Frédéric-le-Grand jusqu'à la fin du règne de Napoléon.

P., Chez Philippe, 1831, 3 vol. in-8°, vi-403, 413 et 368 pp, traduit de l'allemand, 12 livres en 3 volumes, table générale, reliures demi-veau glacé noir, dos lisses, titres, décor en long et fleuron dorés, palette dorée en queue (rel. de l'époque), coiffes lég. frottées, légère trace de mouillure ancienne au tome 1, bon état. Rare

"Ouvrage remarquable à plus d'un titre et qui aurait mérité d'être plus connu en France. L'auteur est J. G. Fr. Manso, né en 1759, mort en 1826. C'était un philologue et un historien éminent. Son ouvrage avait paru sous le voile de l'anonymat à Francfort, en 1819... Quant à la traduction française, Quérard... l'attribue à A. Bulos; mais une note contemporaine de cette traduction l'attribue à Fazy-Cazal." (Barbier II, 826c) Deuxième édition française conforme à la première à l'exception du titre légèrement modifié où l' Histoire Politique, Administrative, Civile et Militaire de la Prusse publiée en 1828 chez Bossange devint l' Histoire des Guerres de Prusse en 1831 chez Philippe. Traduit de l'allemand par Jean-Antonin Bulos, l'édition originale fut publiée à Francfort en 1819 sous le titre Geschichte des Preussichen Staates vom Frieden zu Hubertsbug bis zum zweiten Parisen Abkunft.

[Manuels-Roret] - FONTENELLE (Julia de).

Nouveau manuel complet du fabricant et de l'épurateur d'huiles. Nouvelle édition revue, corrigée, très augmentée et enrichie de planches, par M. F. Malepeyre.

P., Librairie encyclopédique de Roret, 1852, pt in-12, viii-424 pp, 5 tableaux dépliants et 6 grandes planches dépliantes hors texte, reliure demi-toile havane, dos lisse, titres dorés (rel. de l'époque), rousseurs éparses, bon état

On note un important chapitre consacré à l'huile d'olive (culture des olives, fabrication de l'huile d'olive, conservation de l'huile d'olive).

[Manuels-Roret]. THILLAYE (L.-J.-S.).

Nouveau manuel complet du Fabricant d'Indiennes, renfermant les impressions des laines, des chalis et des soies, précédé de la description botanique et chimique des matières colorantes. Ouvrage orné de planches et destiné à faire suite au Manuel du Fabricant d'étoffes imprimées et de papiers peints. Nouvelle édition augmentée par M. Vergnaud.

P., Léonce Laget, 1977, pt in-8°, vi-437 pp, 5 planches dépliantes hors texte, reliure percaline verte éditeur. Réimpression de l'édition de Paris, 1856. Tirage limité à 500 exemplaires. Bon état

[Marie-Louise].

Le Cur de Marie-Louise. Marie-Louise impératrice des Français (1810-1814). Lettres et documents oubliés et inédits publiés par le baron de Bourgoing.

Calmann-Lévy, 1938, in-8°, viii-230 pp, 3 pl. hors texte, couv. abîmée

[Marine Allemande].

La bataille du Skagerrak (bataille du Jutland). Récit établi par le Service historique de la Marine allemande. Traduit par R. Jouan.

P., Société d'Editions géographiques, maritimes et coloniales, 1929, gr. in-8°, 385 pp, 36 cartes dépliantes montées sur onglet hors texte, 14 croquis dans le texte, reliure pleine toile carmin, dos lisse, pièce de titre basane bordeaux (rel. de l'époque), bon état

"Dans ce volumineux ouvrage, accompagné de nombreuses cartes, le Service Historique de la Marine allemande s'est attaché à reconstituer dans tous ses détails, la bataille du Jutland, et à démontrer qu'elle était une victoire allemande, victoire au vrai sens du mot, et non pas seulement un brillant fait d'armes. Ce côté tendancieux mis à part, on trouvera le récit très attachant et fort bien ordonné. Fertile en enseignements pour les marins, il donne aux profanes un tableau complet de toutes les vicissitudes des combats successifs qui ont marqué cette terrible journée et la nuit tragique où se déroba la flotte allemande." (Revue militaire française, 1930)

[Marine] Revue "Le Chasse-Marée".

Le Chasse-Marée. Revue d'histoire et d'ethnologie maritime. Des bateaux et des hommes. Numéros 1 à 70, 72 à 223.

Douarnenez, Le Chasse-Marée, 1981-2010, 222 vol. in-4° (22 x 27,5 cm), 72 à 80 pages chacun, très nombreuses photos, plans de bateaux, cartes, en noir et en couleurs, brochés, couv. illustrées, dos carré collé, un numéro gondolé par l'humidité (n° 161), les autres en bon état

Collection presque complète des trente premières années de cette très belle revue de collection consacrée aux gens de mer et à la marine, abondamment illustrée (il manque seulement le n° 71 et les derniers numéros parus depuis juin 2010, numéros tous encore disponibles chez l'éditeur). Chaque numéro de la revue contient 4 à 6 articles de fond, ainsi que de nombreuses rubriques. Compte-tenu du poids important de l'ensemble (75 kg environ), nous serons amenés à demander des frais d'expédition plus importants en cas d'envoi.

[MARMIER, Xavier].

Nouvelles danoises traduites par Xavier Marmier.

Hachette, 1871, in-12, v-321 pp, préface de Xavier Marmier, reliure percaline noire, dos lisse, titre doré et filets à froid, encadrements à froid sur les plats (rel. de l'époque), coiffes lég. abîmées, qqs rares rousseurs, bon état

Traduction par Xavier Marmier (1808-1892), sous le titre de Nouvelles danoises (1ère éd. 1855), des Nouvelles anciennes et récentes de Christine Buntzen (ou Thomasine Gyllembourg, son vrai nom étant Thomasine-Christine Buntzen, épouse Gyllenbourg-Ehrensvaerd, 1773-1856) qui furent publiées à Copenhague en 1833 par son fils J.-L. Heiberg. Christine a publié des romans, des nouvelles, des comédies, qui parurent sous le pseudonyme de" l'Auteur d'une histoire de chaque jour". Ce ne fut qu'après sa mort qu'on connut son véritable nom, par une lettre dans laquelle elle donne la liste des écrits sortis de sa plume, écrits qui ont eu beaucoup de succès. Table : Une histoire de chaque jour ; Mésalliance ; La petite Carine ; Les sentiers périlleux.

[Maroc] BOULANGER (Robert).

Maroc.

Hachette, 1969, in-12, lxxviii-387 pp, 10e édition, 4 cartes et 22 plans, dont 5 cartes en couleurs dépliantes, biblio, index, reliure percaline bleue de l'éditeur, titre doré au premier plat et au dos, rhodoïd, étui carton, très bon état (Coll. Les Guides bleus)

[Maroc] BOUTET (Robert).

Le Voleur de lumière. Illustrations de Roger J. Irriera.

Casablanca, Editions Maroc-Presse, 1942, gr. in-8° carré, 192 pp, préface de Christian Funck-Brentano, illustrations dans le texte et hors texte en noir et en 2 tons de Roger J. Irriera, reliure demi-chagrin fauve à coins, dos à 5 larges nerfs, pièce de titre basane noire, fleuron doré, couv. conservée (rel. de l'époque), bon état. Edition originale tirée à 350 ex. numérotés seulement, celui-ci un des 240 exemplaires sur papier spécial Barjon-Moirans, comportant un dessin original à l'encre de Chine et gouache à pleine page de Roger Jouanneau-Irriera (dessin à pleine page en couleurs, signé au crayon)

[Maroc] Collectif.

Maroc. Atlas historique, géographique et économique.

Horizons de France, 1935, in-4°, 96 pp, introduction du Résident général Henri Ponsot, préface par J. Gotteland, nombreuses illustrations dont certaines en couleurs de Théophile-Jean Delaye et Stéphane Lamarche, 15 cartes en noir et en couleurs, plans et graphiques, cartonnage papier simili-maroquin bleu vif de l'éditeur, vignette représentant un méhariste, titre et frise d'encadrement dorés au 1er plat, dos toilé noir avec titre doré, bon état

Le Passé (E. Lévi-Provençal) Le Pays (J. Célérier) Le milieu indigène (E. Lévi-Provençal et H. Terrasse) Le Maroc actuel (René Hoffherr). Edité sous les auspices et avec les voeux de Sa Majesté Sidi Mohammed Ben Youssef, Sultan de l'Empire Chérifien. Avec une introduction de M. Henri Ponsot, Ambassadeur de France, Résident général, sous la direction de M. E. Lévi-Provençal, Directeur de l'Institut des Hautes Etudes Marocaines.

[Maroc] Collectif.

Opinions et témoignages sur le Maroc. [par le général Juin, le colonel Dunoyer de Segonzac, Robert Montagne, Alain Plantey et André de Laubadère].

P., Société parisienne d'imprimerie, 1951, in-8° carré, 132 pp, 12 pl. de photos hors texte, broché, bon état

Publié par le Service de documentation du Ministère des affaires étrangères. Extraits du "Monde", 1er septembre 1951 ; de "Sources", février 1951 ; des "Études", juin 1951 ; de la "Revue des deux mondes", 1er août 1951 ; de la "Revue politique et juridique de l'Union française", janvier-mars et avril-juin 1951, et de "Politique étrangère", juillet 1951.

[Maroc] Collectif.

Organisation et rôle du B.R.P.M. (Bureau de recherches et de participations minières) dans l'économie marocaine.

Casablanca, Laski frères, 1960, gr. in-8°, 68 pp, 10 photos, 6 cartes et plans en 2 couleurs, un tableau du développement des participations du B.R.P.M. de 1945 à 1960, broché, bon état. Peu courant

La couverture porte comme titre : "Bureau de recherches et de participation minières. B.R.P.M. Son rôle dans l'économie marocaine".

[Marseille].

Marseille en Révolution.

P., Editions Rivages & Marseille, Musées de Marseille, 1989, gr. in-4°, 261 pp, illustrations, chronologie, broché, état correct

Catalogue d'exposition, ce livre propose des textes inédits et un choix de 314 oeuvres, pièces et documents. Avant-propos de Michel Vovelle.

[Marseille].

Marseille sous le Second Empire. Exposition, conférences, colloque organisés à l'occasion du centenaire du Palais de la Bourse.

Plon, 1961, in-8°, 248 pp, 8 pl. hors texte, reliure demi-basane brune, dos lisse orné dun fleuron, dentelle en tête et en queue, couverture conservée (rel. de l'époque), dos passé, bon exemplaire

[Marseille]. HOULIN (Joseph).

Notre-Dame de la Garde (Marseille). Bataille et délivrance (15-28 août 1944).

Marseille, 1951, gr. in-8°, 64 pp, 37 photos et documents hors texte

[MARSY, Abbé François-Marie de].

Analyse raisonnée de Bayle, ou abrégé méthodique de ses ouvrages, particulièrement de son dictionnaire historique et critique, dont les remarques ont été fondues dans le texte, pour former un corps instructif & agréable de lectures suivies.

A Londre, 1755, 3 vol. in-12, xxxvi-429, iv-467 et xx-482 pp, un portrait en frontispice au premier tome, bandeaux, reliures plein veau, dos lisses à doubles filets et titres dorés, pièces d'auteur basane naturelle, coupes guillochées à froid, tranches mouchetées, encadrements à froid sur les plats (rel. de l'époque), dos frottés, plats épidermés, état correct. Tomes I, II et III seuls (sur 4)

Recueil des passages de Bayle les plus défavorables à la religion ; il fut condamné par le Parlement et fit mettre Marsy quelques mois à la Bastille. "L'on attribut à J.-B.-B. Robinet les 4 volumes publiés en 1770 en Hollande sous le titre "Analyse de Bayle", où ils ont été réimprimés en 1773, avec les quatre de de Marsy auxquels ils font suite." (Barbier, I, 170).

[MARTEILHE, Jean].

Mémoires d'un Protestant condamné aux galères de France pour cause de religion. Illustrés de quatre gravures par L. Morel-Fatio.

P., Société des écoles du dimanche, 1865, in-12, ix-561 pp, 4 gravures hors texte, une reproduction en noir et rouge de la page de titre de 1757 ("Ouvrage, dans lequel, outre le récit des souffrances de l'auteur depuis 1700 jusqu'en 1713 ; on trouvera diverses particularités curieuses, relatives à l'histoire de ce temps-là, et une description exacte des Galères et de leur service"), pièces justificatives par Albert Paumier, reliure demi-chagrin havane, dos à 5 nerfs filetés et soulignés à froid, titre doré (rel. de l'époque), dos lég. frotté, bon état (Coll. Les Archives de la Réforme)

Mémoires importants pour l'histoire du protestantisme. Jean Marteilhe se souvient des dix ans qu'il a passé sur un banc de la « Palme », entre Manche et Mer du Nord... Car parmi les dizaines de milliers de forçats qui furent condamnés à servir sur les galères de guerre du Roi-Soleil, un seul écrivit ses Mémoires, et celui-là fut protestant. Condamné aux galères perpétuelles en 1701, à l'âge de dix-sept ans, pour "cause de religion", Jean Marteilhe nous a laissé l'autobiographie d'un forçat du siècle de Louis XIV. Des dragonnades à la fuite vers un État protestant, des prisons aux galères, ce texte témoigne des pérégrinations des protestants français après la révocation de l'édit de Nantes. Mais ces Mémoires nous parlent aussi des campagnes des galères, de tempête, de combat naval, de la vie quotidienne des forçats, ces gens de mer malgré eux. Quelle étonnante société que celle des galériens, où se côtoyaient des innocents et des canailles, des bohémiens, des vagabonds, des voleurs, des libertins, des paysans révoltés, des contrebandiers, des déserteurs... et les condamnés protestants. Jean Marteilhe fait revivre ce monde baroque et cruel, comme étonné d'être revenu d'un aussi périlleux voyage... Ses mémoires, revus par Daniel de Superville, sont, d'après Michelet « un livre de premier ordre par la charmante naïveté du récit, l'angélique douceur, écrit comme entre terre et ciel ». Cette édition reprend la très rare édition de Rotterdam, 1757, enrichie d'une préface et de pièces justificatives. On trouve à la fin du volume la description d'une galère armée et sa construction.

[MASSON, Frédéric].

L'Impératrice. Notes et documents.

P., Librairie générale, 1877, gr. in-8°, (4)-40 pp, notes, broché, bon état. Peu courant

Pendant le Second Empire, les conjectures sur lâge dEugénie de Montijo feront rage. Son acte de mariage y avait contribué en mentant sur sa date de naissance : 1828. Une fois lEmpire tombé, en 1876, sa mère intentera un procès (quelle gagnera) contre des journaux ayant propagé des calomnies sur la bâtardise dEugénie et de sa sur aînée Francisca de Sales, que lon surnommait Paca. Elle produit des attestations des actes de mariage et de baptême des deux enfants, ainsi que du testament de Don Cipriano Palafox y Portocarrero, comte de Montijo, dont on ne manquera pas de nier lauthenticité. (Laura Kreyder, La passion des petites filles, 2003) "Les ennemis de l'Empire ont inventé une calomnie nouvelle. Ils ont prétendu démontrer que l'Impératrice, la compagne de Napoléon III, la mère du représentant légitime de la Dynastie Impériale, était née trois ans après la mort de son père. Personnellement outragée, madame la Comtesse de Montijo, mère de Sa Majesté, avait le devoir de défendre personnellement son honneur et celui des siens. Confiante dans son bon droit, elle a demandé protection à la magistrature française. Déjà le Tribunal de première instance de la Seine a fait justice. Les tribunaux de province ne manqueront pas de s'associer à cette première et éclatante réparation. Mais le compte rendu des procès en diffamation est interdit par la loi et il peut être à craindre que les faits, si bien exposés qu'ils soient dans les considérants du premier jugement, ne paraissent à quelques esprits prévenus insuffisants ou dénués de preuves. Ces considérations ont déterminé à publier les documents suivants sur le procès intenté par madame la Comtesse de Montijo à divers journaux."

[Matisse].

Henri Matisse, 1904-1917.

Paris, Centre Georges Pompidou, 1993, fort in-4°, 523 pp, 151 reproductions en couleurs à pleine page commentées en regard, nombreuses autres illustrations, bibliographie. Catalogue de l'exposition à Paris du 25 février au 21 juin 1993. Commissaires : Dominique Fourcade, Isabelle Monod-Fontaine, assistés de Marthe Ridart

[Maurras] BORDEAUX (Henry).

Charles Maurras et l'Académie Française.

Editions du Conquistador, 1955, in-8°, 201 pp, broché, bon état

[Maurras] CLAVIÈRE (Maurice).

Charles Maurras ou la restauration des valeurs humaines.

P., Jean Lesfauries, 1939, in-8°, 232 pp, préface de Joseph de Pesquidoux, 2 portraits de Maurras en 1923 et 1936 en frontispice (dessin inédit de la comtesse L. de Courville et photo), une planche avec un portrait de Maurras en 1910, broché, bon état. Edition originale, un des 200 ex. numérotés sur Alfa Mousse

[Maurras]. BENJAMIN (René).

Charles Maurras, ce fils de la mer.

Plon, 1932, in-12, 256 pp, broché, dos lég. abîmé, état correct

[MENIN, Nicolas].

Cérémonies et Prières du sacre des rois de France, accompagnées de recherches historiques.

P., Firmin-Didot, 1825, in-16, 4ff-108 pp, reliure demi-veau glacé noir, dos lisse orné en long, titre doré (rel. de l'époque), bon état

Très rare cérémonial publié d'après Ménin par Motteley à l'occasion du sacre de Charles X, à Reims, le 29 mai 1825. Origine et ancienneté du sacre, pompe, décoration, procession, promesses et serments, bénédictions, intronisation, messe, festin royal, réception du Roi comme grand-maître de lOrdre du Saint-Esprit, du toucher des malades, etc. Jolie impression de Didot, imitant les impressions elzéviriennes et reproduisant l'une de leurs marques typographiques sur la page de titre. Motteley était un grand collectionneur d'Elzevier. Il avait publié en 1823 une édition du catalogue de livres imprimés par Daniel Elzevier. (Barbier I, 554 ; Saffroy, 15286 : "publié par Motteley")

[MERLE, Dr Louis] Collectif.

Le docteur Louis Merle (1890-1973).

Niort, Imbert-Nicolas, 1974, gr. in-8°, 46 pp, bibliographie des travaux du Dr. Louis Merle (334 numéros), index, broché, bon état (Extrait du bulletin de de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres)

Historien du Poitou, le docteur Louis Merle fut, pendant un demi-siècle, un éminent membre et non moins prestigieux président de la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres

[Mesrine] ADAMIK (Guy).

Mesrine, la dernière cavale.

Flammarion, 2008, gr. in-8°, 383 pp, broché, couv. illustrée, bon état, bande conservée

Idole des jeunes ? Proto-terroriste ? Bande à Bonnot à lui seul ? Jesse James des QHS ? Homme à abattre, Mesrine fut tout cela à la fois. Quarante ans après sa mort porte de Clignancourt, "Le Grand" a toujours autant la côte. Mythe ultime du voyou, son "blase" restera à jamais gravé en lettres d'or dans le marbre noir de la Grande Histoire du Crime. Parce qu'il était devenu une bête de scène (médiatique), parce qu'il a fait trembler le sommet de l'Etat et flipper tous les flics de France (et du Canada), parce qu'il était un dieu vivant pour les uns et un monstre incontrôlable pour les autres, l'aventure parfois terrifiante de cet antihéros n'a pas fini de nous ensorceler. Mais au-delà du mythe, qui était Jacques Mesrine ? Combien d'hommes a-t-il vraiment tués ? A-t-il commis des crimes crapuleux ? Quelles relations entretenait-il avec la Mafia ? A-t-il bénéficié d'appuis maoïstes et policiers ? La police a-t-elle agi au-dessus des lois ? Pour quelles raisons a-t-il été vraisemblablement exécuté le 2 novembre 1979 ? Récit d'aventure autant qu'enquête d'investigation, Mesrine. La dernière cavale apporte un éclairage nouveau pour mieux cerner les dessous de l'affaire.

[Mesrine] ADAMIK (Guy).

Mesrine... ou la dernière cavale.

P., Le Carrousel-FN, 1984, gr. in-8°, 247 pp, 16 pl. de photos et documents hors texte, broché, couv. illustrée, bon état. Edition originale

Texte de Guy Adamik sur Mesrine suivi du testament de Mesrine retrouvé le lendemain de la mort de Mesrine, rue Béliard.

[Mesrine] NAIN (Jacques).

La traque de Jacques Mesrine, l'ennemi public n° 1. Un flic de l'antigang témoigne.

L'Esprit du Livre, 2008, gr. in-8°, 208 pp, préface du commissaire Charles Pellegrini, photos et documents en fac-similé dans le texte, broché, couv. illustrée, bon état

Pendant dix-huit mois, l'enfant perdu de la guerre d'Algérie, le rebelle des quartiers de haute sécurité, le roi de la cavale, braqueur, kidnappeur et assassin, a défié les institutions et les pouvoirs publics. L'homme aux mille visages, véritable caméléon, s'est mis en scène. Par le biais des médias, il est devenu l'acteur d'un scénario qu'il avait lui-même imaginé avec l'espoir de devenir un mythe. Jacques Nain, ancien officier de police, a participé, avec l'unité anti-Mesrine, à la traque fatale de l'ennemi public n° 1. Il nous entraîne dans une chasse à l'homme haletante et dévoile la personnalité complexe du criminel, au-delà de la légende. Le témoignage sans concession de cet ancien flic de l'antigang nous conduit de la date de l'évasion de Mesrine de La Santé, le 8 mai 1978, à la fusillade du 2 novembre 1979, porte de Clignancourt, à Paris, où l'ennemi public n° 1 a trouvé la mort. Le légendaire Mesrine a-t-il été assassiné ?

[Mesrine] NEAUMET (Jean-Emile) et Philippe RANDA.

Mesrine l'indompté.

Editions Didro, 2001, in-8°, 169 pp, 23 photos dans le texte et hors texte, biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Visages de l'histoire)

Presque trente ans après sa mort, Jacques Mesrine demeure l'ennemi public n°1 le plus célèbre de France. De son enfance tumultueuse à ses années de célébrité, en passant par l'Algérie, ses rapports troubles avec l'OAS, ses évasions spectaculaires et ses braquages audacieux, Jean-Emile Néaumet et Philippe Randa ont reconstitué l'itinéraire exceptionnel de ce truand hors du commun. Pour ce faire, ils ont retrouvé plusieurs de ses complices, adversaires et relations qui, pour la première fois, ont accepté de parler. Des témoignages inédits qui permettent enfin de savoir qui était le véritable Jacques Mesrine...

[Mesrine] SIMON (Jean-Marc).

Jacques Mesrine dit le Grand.

Editions Jacob-Duvernet, 2008, gr. in-8°, 402 pp, broché, couv. illustrée, bon état. Tome 1 seul (sur 2) : 1936-1973. Le tome 2 couvre la période 1973-1979.

De fait, pour bien comprendre un homme, dans ses actes et donc son fonctionnement intime, il faut certes prendre le temps d'étudier et de vérifier son aventure, mais aussi de l'observer et de l'écouter. Tel est le parti pris de cette biographie, particulièrement fouillée. Instruisant à charge et à décharge, recoupant les récits des témoins à la lumière des deux ouvrages de Jacques Mesrine (L'Instinct de mort, Coupable d'être innocent), Jean-Marc Simon propose ici un portrait nuancé et sensible d'un truand à la fois redoutable et séducteur, d'un homme imprévisible et pourtant attaché aux traditions, d'un globe-trotter prisonnier de son territoire. Voleur et kidnappeur, génie du braquage et provocateur, manipulateur mais aussi enfant perdu de son époque (la guerre d'Algérie, 68, les années de plomb), cet « homme paradoxe » voit ainsi son parcours et sa personnalité enfin restitués dans toute leur complexité.

[MESSEY, Louis-Antoine-François-Nicolas de].

Voyage d'un Français fugitif dans les années 1791 et suivantes.

P., Adrien Egron, Ancelle, 1816, 3 vol. in-12, iv-328, 311 et 262 pp, non rognés, reliures plein papier moucheté vert, dos lisses muets avec pt mques de papier (rel. de l'époque), néanmoins bon état (Fierro, 1025 ; Barbier, III, 19348 ; Seulement trois exemplaires au CCF / BnF, IHRF, Moulins)

Unique édition, très peu commune, de ces souvenirs démigration rédigés de façon alerte et de lecture plaisante : le marquis de Messey (1748-1821) était maréchal de camp et il quitta la France en septembre 1791 pour rejoindre larmée des émigrés, puis se replia sur Stuttgart et Constance. En 1795, il revint en France, et fut prévôt de Paris sous la Restauration.

[MEURGEY Jacques].

Les Armoiries des Communes de la Seine.

P., Bouchet-Lakara, 1942, in-4°, non paginé, 28 planches d'armoiries en couleurs hors texte par Robert Louis, broché, couv. lég. défraîchie, état correct. Rare

De Alfortville à Vitry-sur-Seine. Description et explication des armoiries. (Saffroy II, 24115)

[MICHAUD (Joseph-François)].

Histoire des quinze semaines ou le dernier règne de Bonaparte.

P., Chez Longchamps, 1815, in-8°, 76 pp, broché, couverture muette d'attente, bon état

Pamphlet anti-bonapartiste écrit durant les Cent-Jours par le célèbre historien de l'Histoire des Croisades.

[MICHAUX, Henri] BERTELÉ (René).

Henri Michaux. Une étude, un choix de poèmes et une bibliographie par René Bertelé, un manuscrit et des inédits. Nouvelle édition revue et augmentée.

Seghers, 1949, in-12 carré, 219 pp, 8 pl. hors texte (7 dessins et une photo), broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Poètes d'aujourd'hui, 5)

René Bertelé rencontra Henri Michaux en 1942 à Marseille. Directeur de la section littéraire du mouvement « Jeune France », il contacta le poète pour son projet d'anthologie de la poésie française. Dès lors, leur relation ne cessera de s'enrichir. C'est à Bertelé, par exemple, que Michaux montrera ses premières aquarelles. Un privilège dont « le plus encourageant des compagnons » mesura toute la portée. Aussi, est-ce à ce confident admiratif que l'auteur dut la première monographie sur son oeuvre. Cinquième de la collection « Poètes d'aujourd'hui » après Eluard, Aragon, Max Jacob et Cocteau, le Michaux de Bertelé amènera beaucoup de lecteurs à l'auteur de Qui je fus, texte qui ouvre le « Choix de poèmes ».

[Militaria].

Cours de perfectionnement d'artillerie. Organisation de l'Armée.

Joigny, 1918, in-8°, 32 pp, broché, bon état

"L'officier d'artillerie ne vit pas isolé dans la guerre. Il se trouve constamment en contact avec des troupes des autres armes. (.) Il est donc indispensable qu'il ait des notions assez précises sur l'organisation très complexe de l'Armée..."

[Ministère de la Guerre].

Règlement provisoire sur les manoeuvres de l'Infanterie.

Charles-Lavauzelle, 1902, in-12, 127 pp, cartonnage souple de l'éditeur, C. de Bibl., bon état

I. Bases de l'instruction. II. Ecole du soldat. III. Ecole de section. IV. Ecole de compagnie.

[Ministère de la Guerre].

Règlement provisoire sur les manoeuvres de l'Infanterie. V. Ecole de bataillon.

Charles-Lavauzelle, 1903, in-12, 60 pp, cartonnage souple de l'éditeur, C. de Bibl., bon état

[Mirabeau].

Les Mirabeau et leur temps. Actes du colloque d'Aix-en-Provence (17-18 décembre 1966).

P., Société des études robespierristes, 1968, gr. in-8°, 252 pp, avant-propos dAlbert Soboul, broché, bon état (Centre aixois d'études et de recherches sur le XVIIIe siècle)

17 études érudites par Michel Vovelle, Jean Ehrard, Jacques Voisine, Jean Fabre, Daniel Ligou, André Lebois, Roger Barny, Maurice Agulhon, Pierre Guiral, Madeleine Rebérioux, etc. La première partie de ce volume est consacrée à Mirabeau père, Victor Riqueti, marquis de Mirabeau, dont louvrage célèbre "LAmi des hommes" est réexaminé et replacé dans son contexte. La deuxième partie intéresse celui dont léloquence révolutionnaire fit la gloire du nom, Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau. Comment faire létude dune pensée sans considérer le contexte de sa naissance et de son développement ? « il faut saisir ce commencement, puis suivre son mouvement en relation avec le monde des pensées vivantes de son temps ; avec lhistoire aussi, cest-à-dire avec une situation historique concrète et des rapports sociaux précis, ceux de la société française dans la seconde moitié du XVIIIe siècle » (A. Soboul)

[Missions].

Lettres des Nouvelles Missions du Canada (1843-1852). Editées avec commentaires et annotations par Lorenzo Cadieux, S.J.

Montréal/Maisonneuve et Larose, 1973, fort in-8°, 951 pp, reliure percaline éditeur

Relations de 23 missionnaires Jésuites venus de France pendant les années 1840, une mine de renseignements sur les murs, la vie économique, les valeurs culturelles et spirituelles des Canadiens de l'époque.

[Mitteleuropa].

Die demokratische Bewegung in Mitteleuropa im ausgehenden 18. und frühen 19. Jahrhundert. Ein Tagungsbericht. Contributions de Walter Grab, Axel Kuhn, Franzjosef Schuh, Jacques Droz, Jacques Grandjonc, Wolfgang Häusler..

Berlin, Colloquium Verlag, 1980, in-8°, xxi-460 pp, reliure toile éditeur, jaquette, bon état. Colloque tenu à Berlin en 1977 : 19 études érudites (en allemand). On joint un compte-rendu critique de l'ouvrage (2 pp) par Roland Marx.

[Mobilier] BOULANGER (Gisèle).

L'Art de reconnaître les meubles régionaux.

Hachette, 1974, in-4°, 254 pp, très nombreuses photographies dans le texte (documentation photographique de V. Gisors-Isabey), reliure toile éditeur, jaquette illustrée, bon état

Lart provincial français du XVe au XIXe siècle, classé par province : les meubles, faïences et étains. Renseignements utiles sur les papiers peints, les services et les bibelots.

[Mode, costume] BOUCHER (François).

Histoire du Costume en Occident, de l'Antiquité à nos jours.

Flammarion, 1965, in-4°, 448 pp, texte sur 2 colonnes, 817 illustrations en noir et 355 en couleurs, biblio, index, reliure toile éditeur, sans la jaquette, bon état

De la rude vêture préhistorique à l'harmonie étudiée du costume antique, de l'habillement grave du Moyen Age aux modes recherchées et fantaisistes du vêtement des temps modernes, cet ouvrage n'est pas une énième histoire du vêtement mais plutôt une analyse transversale de ce phénomène complexe qu'est le costume, de ses données matérielles à ses motivations psychologiques. Dressant un panorama vaste et complet, l'auteur s'emploie à explorer l'évolution des formes du vêtement en liaison avec l'histoire des murs, sa fonction comme signe social ainsi que son rôle taxinomique entre âges, classes, fonctions ou professions mais aussi son statut en tant que reflet de l'expression personnelle de l'individu. Un outil indispensable pour tous ceux souhaitant avoir une connaissance exacte et précise du sujet.

[Mode, costume] CONTINI (Mila).

Fashion, from Ancient Egypt to the Present Day. Edited by James Laver. Foreword by Count Emilio Pucci. Introduction by Janey Ironside.

London, Paul Hamlyn, 1967, in-4°, 321 pp, traduction de "La moda nei secoli", près de 600 illustrations en noir et en couleurs dans le texte et hors texte, index, reliure demi-chagrin fauve, dos lisse avec couv. illustrées conservées, (rel. de l'époque), bon état. Texte en anglais

De l'Egypte de Néfertiti aux constructions géométriques de Courrèges, un panorama fascinant de l'élégance à travers le monde.

[Mode, costume].

Un siècle de modes féminines, 1794-1894. Quatre cents toilettes reproduites en couleurs, d'après des documents authentiques.

P., Charpentier et Fasquelle, 1896, in-12, 20 pages suivies de 194 planches en couleurs figurant 400 toilettes (une à trois par planche), reliure demi-maroquin bordeaux à coins, dos à 5 nerfs soulignés à froid, titres dorés, tête dorée, filets dorés sur les plats, couv. illustrées et dos conservés, nerfs frottés, bon état (Coll. Polychrome)

Charmantes gravures.

[MONNIER (A. D. B.)].

Une Année de la vie de l'Empereur Napoléon, ou Précis historique de tout ce qui s'est passé depuis le 1er avril 1814 jusqu'au 20 mars 1815, relatif à S. M. et aux braves qui l'ont accompagnée ; contenant son départ de Fontainebleau, son embarquement à Saint-Rapheau prés Fréjus, son arrivée à Porto-Ferrajo, son séjour à l'île d'Elbe et son retour à Paris. Par A. D. B. M***, lieutenant de grenadiers. Deuxième édition, revue et corrigée.

P., Alexis Eymery, 1815, in-8°, 204 pp, frontispice gravé, reliure demi-percaline verte, dos lisse orné d'un fleuron et de filets dorés, bon état

Exemplaire bien complet de la belle gravure allégorique au frontispice : "La France soulève le voile qui la couvrait et renait à l'Espérance." (Tulard, 1039)

[MONNIER, A. D. B.].

Une Année de la vie de l'Empereur Napoléon, ou Précis historique de tout ce qui s'est passé depuis le 1er avril 1814 jusqu'au 20 mars 1815, relatif à S. M. et aux braves qui l'ont accompagnée ; contenant son départ de Fontainebleau, son embarquement à Saint-Rapheau prés Fréjus, son arrivée à Porto-Ferrajo, son séjour à l'île d'Elbe et son retour à Paris. Par A. D. B. M***, lieutenant de grenadiers.

P., Alexis Eymery, 1816, in-8°, 204 pp, troisième édition, reliure demi-veau raciné à coins, dos lisse à filets et fleurons dorés, pièce de titre chagrin brun (rel. de l'époque), bon état

(Tulard, 1039. Bibliothèque du baron Charles d'Huart, 1099).

[Montaigne] SABOURAUD (Dr. Raimond).

Sur les pas de Montaigne.

Denoël, 1937, in-8°, xiii-310 pp, préface de Pol Neveux, reliure demi-basane chocolat à coins, dos à 5 nerfs filetés, titres et caissons fleuronnés dorés, tête dorée, couv. et dos conservés, bon état, envoi a.s. (nom du destinataire effacé)

Par Raymond Sabouraud (1864-1938), médecin français spécialisé dans la dermatologie et la mycologie. Il était de surcroît un peintre, ami d'Odilon Redon, et un sculpteur accompli. "C'est le XVIe qui a les suffrages du docteur Sabouraud, dans la personne de Montaigne dont il est le fervent de longue date, et que célèbre son important volume : Sur les pas de Montaigne, préfacé par M. Pol Neveux. « Dans toutes les circonstances de la vie, écrit ce dernier, dans les débats humains des plus divers et les plus ondoyants, Sabouraud interroge Montaigne » et trouve ce qu'il cherche au « séminaire de ses belles et notables pensées », selon le mot d'Etienne Pasquier." (Le Journal des débats politiques et littéraires, 31 octobre 1937)

[Montaigne] VILLEY (Pierre).

Les Essais de Michel de Montaigne. Publiés d'après l'exemplaire de Bordeaux, avec les variantes manuscrites et les leçons des plus anciennes éditions, des notes, des notices et un lexique. Tome IV : Les sources des Essais. Annotations et éclaircissements, par Pierre Villey.

Bordeaux, Imprimerie Nouvelle F. Pech et Cie, 1920, in-4°, lxxxiii-484-(1) pp, texte sur 2 colonnes, imprimé sur papier vergé, reliure pleine toile bleue à la bradel avec la couverture originale contrecollée au 1er plat, dos muet, bon état

Tome IV seul, complet en soi, de cette édition de référence publiée de 1909 à 1933 en cinq volumes, sous la direction de Fortunat Strowski, François Gebelin et Pierre Villey. Le volume IV est consacré aux Sources des Essais (par Pierre Villey). Le volume V contient un Lexique de la langue des Essais et index des noms propres (par Pierre Villey). "On ne cherchera pas ici tout le commentaire historique et moral que comportent les Essais. Il est relativement aisé à chacun de suppléer aux lacunes laissées à dessein, car la plupart des noms et des faits historiques évoqués par Montaigne sont généralement bien connus et les idées morales sur lesquelles s'exerce sa méditation ont fait l'objet des réflexions de bien des moralistes. Si, pour la commodité du lecteur, j'ai donné çà et là quelques éclaircissements et informations jugés indispensables, et si j'ai repris les traductions des citations en langues étrangères, l'objet propre de mon enquête était un peu différent ; j'avais avant tout à rechercher les sources des Essais. Les sources d'une uvre aussi vivante devaient être cherchées d'abord dans la vie, et spécialement dans la vie intime de l'auteur. Il fallait donc éclaircir les allusions aux faits contemporains qui avaient stimulé sa pensée, aux choses locales ; il fallait établir des rapprochements d'essai à essai qui constituent comme un commentaire de Montaigne par lui-même, et des rapprochements entre les essais et les autres témoins de la pensée de Montaigne : Journal de voyage, lettres, éphémérides, inscriptions de sa librairie, notes marginales jetées sur ses volumes..." (Pierre Villey, Avant-propos)

[MONTALEMBERT, Marc-René, Marquis de].

Essai sur l'interêt des Nations en général, et de l'Homme en particulier, où l'on traite de l'Homme, de son Esprit, de sa Folie, de sa Pensée, de ses Sentimens, de ses bonnes ou mauvaises qualités, de ses Devoirs, depuis ceux du Souverain, jusqu'à ceux du Particulier, des Loix, des Finances, du Commerce, de la Religion, de la Paix & de la Guerre.

Sans lieu, 1749, pt in-8°, xix-(8)-194 pp, reliure plein veau moucheté, dos à 5 nerfs, titre et caissons fleuronnés dorés, coupes filetées, tranches mouchetées (rel. de l'époque), bon état (Barbier, II-235). Rare

"(...) Cet ouvrage a pour objet général de prouver, que chercher à rectifier ses idées, c'est chercher à acquérir toutes les vertus ; que le vrai nous conduit toujours bien ; & que l'homme le plus parfait est celui qui se trompe le moins : de façon que par-là il est démontré, que notre plus grand intérêt est d'avoir toutes les bonnes qualités." (Avant-propos)

[MONTAUDON, Jean-Baptiste-Alexandre].

Les Institutions militaires de la France par un officier général.

P., Ch. Delagrave, 1882, in-8°, iv-204 pp, reliure demi-basane lie-de-vin, dos lisse avec titres et doubles filets dorés (rel. de l'époque), dos uniformément passé, coupes frottées, étiquette de bibl. au dos, C. de bibl. annulé, qqs rousseurs, état correct

Critique de l'ouvrage du général Trochu (L'Armée française en 1879) par le général Montaudon (1818-1899). "(...) Il nous est impossible d'admettre toutes ses conclusions, et de croire que les procédés patronnés par lui sont susceptibles d'apporter un remède au malaise dont nous souffrons." (Introduction)

[Montcalm] CHAPAIS (Thomas).

Le Marquis de Montcalm (1712-1759).

Québec, J.-P. Garneau, 1911, gr. in-8°, xii-695 pp, cartes et plans, broché, couv. très défraîchie, dos recollé avec mques, intérieur propre, état moyen

"Thomas Chapais dessine, avec une impartialité rare jusque-là chez les Canadiens, la belle figure de Montcalm, le héros, si l'on peut dire, des dernières heures. (...) Sa biographie de Montcalm est de beaucoup la meilleure que nous possédions. L'auteur a eu communication des papiers de La Pause, c'est sa grande part d'inédit, mais il utilise excellemment les nombreux documents déjà publiés. On constate, chez lui, le désir de comprendre le point de vue français, juste au moment ou des Français, comme M. Hanotaux, s'obstinent à se placer au seul point de vue colonial..." (René de Kerallain, Revue Historique, 1914)

[Montcalm] LICHTENBERGER (André).

Montcalm et la tragédie canadienne.

Plon, 1934, in-12, viii-244 pp, un portrait du marquis de Montcalm et une carte dépliante hors texte, broché, papier lég. jauni, bon état

"Un solide ouvrage de vulgarisation fort bien écrit. L'auteur a tiré parti des travaux essentiels et donne de Bougainville et Levis une idée juste et nuancée. Évoquant les divergences qui, sous les noms de Vaudreuil et Montcalm, opposaient les Canadiens-nés et les Français de France, il paraît rendre aux antagonistes la justice qui leur est due, tout en exaltant les qualités héroïques du héros de Carillon..." (E. Préclin, Revue Historique, 1935)

[MONTIGNY (Ch.-Cl.)].

Les illustres victimes vengées des injustices de leurs contemporains, et Réfutations des Paradoxes de M. Soulavie, auteur des Mémoires Historiques et Politiques du règne de Louis XVI, etc. etc.etc.

P., Perlet, 1802, in-8°, P., Perlet 1802, 416p., in-8, reliure d'époque pleine basane granitée, dos lisse à caissons ornés, pièce de titre chagrin rouge (reliure légèrement usée & tachée, petits manques au coin supérieur du 2e plat, intérieur frais).

Réhabilitation de Louis XV et Louis XVI.

[MORA, José Joaquim].

Mémoires historiques sur Ferdinand VII, roi des Espagnes, et sur les événemens de son règne. Par Don *****. Traduits en anglais sur le manuscrit espagnol, par Michael J. Quin, et en français par M. G. H****. Accompagnés de notes et de pièces officielles et ornés du portrait de Sa Majesté.

P., P. Mongie Aîné, 1824, in-8°, viii-372 pp, un portrait lithographié de Ferdinand VII en frontispice (par Engelmann), reliure demi-toile havane, dos lisse avec titre et filets dorés (rel. de l'époque), dos lég. sali, trace de mouillure ancienne au coin des derniers feuillets, bon état

Ferdinand VII (1784-1833) fut roi d'Espagne entre mars et mai 1808 et de 1814 à 1833. Il était le fils du roi d'Espagne Charles IV et de Marie-Louise de Bourbon-Parme. Il détrôna son père lors du soulèvement d'Aranjuez, puis régna pendant deux mois avant d'être à son tour contraint à l'abdication lors de l'Entrevue de Bayonne. Il passa toute la guerre d'indépendance prisonnier à Valençay, tout en restant reconnu par diverses juntes, le conseil de régence et les Cortes de Cadix, comme roi légitime d'Espagne. Napoléon Ier lui rendit le trône d'Espagne par le Traité de Valençay après la déroute des armées napoléoniennes et l'expulsion de Joseph Bonaparte. À son retour sur le trône en 1814, il jouit d'une confiance et d'une popularité inégalée auprès des Espagnols. Cependant, le désiré se révéla très vite être un souverain absolutiste et fut considéré par ses sujets comme peu scrupuleux, revanchard et traître. Entre 1814 et 1820, il rétablit l'absolutisme, déclara illégale la constitution de Cadix, et poursuivit les libéraux. Après six années de guerre, le pays et son économie étaient dévastés, et les différents gouvernements de Ferdinand ne parvinrent pas à redresser la situation...

[Morale] MARION (Henri).

Leçons de morale.

Armand Colin, 1901, in-12, 446 pp, reliure demi-percaline rouge bordeaux, pièce de titre basane noire (rel. de l'époque), qqs rousseurs en début et fin de volume, bon état

[Morale] PIERRE (A.) et Mlle A. MARTIN.

Cours de morale théorique et pratique à l'usage des Ecoles primaires supérieures. Résumés, exercices, pensées, maximes.

Fernand Nathan, 1912, in-12, 256 pp, reliure demi-percaline rouge bordeaux, pièce de titre basane noire (rel. de l'époque), pt déchirure en coin sur 2 feuillets en fin de volume (sans ayyeinte au texte), bon état

[Mozart] LABIE (Jean-François)(dir.).

Wolfgang Amadeus Mozart.

Editions du Chêne, 1985, in-8°, 298 pp, 134 gravures, dont quelques-unes en couleurs, annexe, discographie, biblio, couv. illustrée à rabats, bon état (Coll. Génies et réalités)

"La figure du musicien de Salzbourg n'a cessé de provoquer études et controverses. Entre l'homme angélique et le révolutionnaire, l'homme de cour et l'affreux petit contestataire, le philosophe et le musicien de divertissement, il y a place pour un autre portrait : celui d'un homme comme tout le monde, écrasé par le poids de son génie et que, depuis deux cent ans, musicologues, historiens, metteurs en scène, philosophes et animateurs de festivals s'efforcent d'enfermer chacun dans leur interprétation. Connaissons-nous Mozart ? Non, certainement pas. Les auteurs de cet ouvrage collectif ont cherché à sortir des sentiers battus et des certitudes tranquilles. Il est quand même bon de rendre à la légende ce qui lui appartient et qu'elle essaie depuis si longtemps de nous faire passer pour la réalité. Tant pis pour les dentelles déchirées et les perruques de travers." (Jean-François Labie) Par Jean-François Labie, Alfred Kern, Antoine Goléa, Jacques Bourgeois, Michel Guiomar, l'abbé Carl de Nys, Claude Samuel, Georges Liebert.

[Music-hall] CHEVALIER (Maurice).

Ma route et mes chansons. 1. La Louque ; 2. Londres-Hollywood-Paris ; 3. Tempes grises ; 4. Par-ci, par-là.

Flammarion, 1998, fort gr. in-8°, 891 pp, reliure souple illustrée de l'éditeur, bon état

Ma Pomme, Dans la vie faut pas s'en faire, Prosper, autant d'airs et de chansons qui restent ancrés dans les mémoires, de refrains que l'on fredonne parce qu'ils font partie de notre patrimoine musical et populaire. Des succès qui tenaient à la gouaille, au charme, à la séduction d'un grand nom de notre music-hall : Maurice Chevalier. Chanteur, acteur, vedette internationale, ce gamin de Ménilmontant né en 1888 a été, pendant soixante-dix ans, jusqu'à son décès en 1972, une des stars françaises. Il a mené, de Paris à Hollywood en passant par Londres et New York, une carrière fabuleuse et accumulé de tels succès qu'en Angleterre comme aux Etats-Unis, on ne l'a pas oublié. Au lendemain de la dernière guerre, Maurice Chevalier avait rédigé plusieurs volumes de mémoires, Ma Route et mes chansons. C'est son parcours, ses débuts comme son ascension qu'il racontait dans les quatre premiers tomes, narrant avec drôlerie et vérité les coulisses d'un monde du spectacle qui fait désormais partie de la légende du siècle. Pour la première fois, ces textes, épuisés depuis plus de trente ans, sont réunis en un seul volume. Préfacé par Charles Aznavour et présenté par Jacques Pessis, voici un pan de l'histoire du music-hall.

[Music-hall] CHEVALIER (Maurice).

Môme à cheveux blancs.

Presses de la Cité, 1969, in-8°, 280 pp, préface de Marcel Pagnol, 16 pl. de photos hors texte, cart. simili-cuir marine de l'éditeur, sans la jaquette, bon état. Edition originale enrichie d'un envoi a.s. à Philippe Bouvard « en toute sympathie et solide admiration »

Souvenirs de Maurice Chevalier. Chanteur, acteur, vedette internationale, ce gamin de Ménilmontant né en 1888 a été, pendant soixante-dix ans, jusqu'à son décès en 1972, une des stars françaises. Il a mené, de Paris à Hollywood en passant par Londres et New York, une carrière fabuleuse...

[MUSSET-PATHAY, Victor-Donatien de Musset, dit].

1828. Nouveaux mémoires secrets, pour servir à l'histoire de notre temps.

P., Brissot-Thivars, 1829, in-8°, 457 pp, reliure demi-chagrin vert bouteille, dos à 4 nerfs guillochés, couv. et dos conservés, bon état. Bel exemplaire

Par l'écrivain et haut fonctionnaire Victor-Donatien de Musset-Pathay, ou Victor de Musset (1768-1832), le père de Paul et d'Alfred de Musset. "Historien et hommes de lettres, Musset-Pathay se serait servi des souvenirs inédits du député de Cayrol pour écrire cette chronique de l'année 1828, qui ne constitue pas à proprement parler de véritables mémoires." (Bertier, 760).

[Mythologie].

Myth and Symbol. Critical Approaches and Applications. 15 essays by Northrop Frye, L.-C. Knights, and others.

Lincoln, University of Nebraska Press, 1963, pt in-8°, viii-196 pp, qqs rares annotations stylo sur 13 pp

[Médailles et décorations].

The Art of Chivalry. Russische Orden und Ehrenzeichen. Auktion der Andreas Thies KG am 4.4.1987 in Frankfurt a. M. im Hotel Intercontinental.

(Andreas Thies), 1987, gr. in-8°, (180) pp, 485 illustrations dont 74 en couleurs, 456 objets décrits avec notices (en allemand) et estimations, broché, couv. illustrée, bon état. Peu courant

[Médailles et décorations].

The Art of Chivalry. Seltene Orden und Ehrenzeichen. Auktion der Andreas Thies KG am 01.07.1989 in Stuttgart - Hotel Stuttgart International.

(Andreas Thies), 1989, gr. in-8°, (192) pp, 301 illustrations, 787 objets décrits avec notices (en allemand) et estimations, broché, couv. illustrée, bon état. Peu courant

[Médecine - Lyonnais] - ENSELME (J.) et B. DREVON.

Le Musée d'histoire de la médecine. Collections d'histoire de la pharmacie.

Lyon, impr. de Trévoux, 1969, gr. in-8°, 126 pp, 20 planches de photos hors texte (représentant divers instruments et documents du Musée d'histoire de la médecine de la Faculté de Lyon), broché, couv. illustrée, bon état

[Médecine] BERNARD (Claude).

Notes, mémoires et leçons sur la glycogenèse animale et le diabète. Choisis et rassemblés par le Dr Mirko Grmek.

Cercle du Livre Précieux, 1965, in-8°, 271 pp, reliure simili-cuir éditeur, dos et plats ornés, bon état (Coll. Monumenta Medica). Belle édition

[Médecine] Collectif.

D'Hippocrate à Fleming. Les Princes de la médecine.

Le Livre Contemporain, 1959, in-8°, 348 pp, préface de Georges Duhamel, cart éditeur, gardes illustrées, rhodoïd imprimé (lég. abîmé), bon état

Hippocrate (par Marcel Sendrail) - Avicenne (André Soubiran) - Paracelse (Anne Argela) - Ambroise Paré (L. Diamant-Berger) - Jenner (Paul Ganière) - Hahnemann (Pierre Vannier) - Bichat (M. et G. Genty) - Dupuytren (Henri Mondor) - Laënnec (Roger Kervran) - Claude Bernard (Léon Binet) - Les anesthésistes (Marcel Fèvre) - Pavlov (Pierre Rentchnick) - Emile Roux (R. Dujarric de la Rivière) - Sigmund Freud (Georges Heuyer) - Fleming (Louis Schwartz).

[Médecine] FRANCO (Pierre).

Traité des Hernies, contenant une ample declaration de toutes leurs espèces, & autres excellentes parties de la Chirurgie assavoir de la Pierre, des cataractes des yeux, & autres maladies, desquelles comme la cure est perilleuse, aussi est de peu d'hommes bien exercée : avec leurs causes, signes, accidens, anatomie des parties affectées, & leur entiere guarison. Par Pierre Franco de Turriers en Provence.

Cercle du Livre Précieux, 1964, in-12, (32)-555 pp, 25 gravures sur bois hors texte, bandeaux, lettrines, reliure plein cuir de l'éditeur, dos lisse avec auteur et fleurons dorés, coiffes et coupes lég. frottés, bon état (Coll. Monumenta medica). Réimpression en fac similé de l'édition de Lyon, Thibauld Payan, 1561

Le chirurgien Pierre Franco (150?-1578), créateur de la taille hypogastrique, de l'opération de la cataracte et de la cure chirurgicale des hernies avec conservation du testicule, est considéré comme un des plus grands chirurgiens de la Renaissance et un grand urologue avant la lettre. "La chirurgie française naquit au XVIe siècle, des travaux de deux hommes de génie, Ambroise Paré et Pierre Franco." (Richerand, 1825)

[Médecine] RÉVEILLÉ-PARISE (J.-H.).

Mémoire sur l'existence et la cause organique du tempérament mélancolique, lu à l'Académie des sciences (Institut), le 17 mai 1830.

Editions Pro-Officina, 1992, in-8°, 40 pp, reliure simili-cuir noir, titres dorés au 1er plat, encadrements dorés sur les plats (rel. de l'éditeur), bon état. Belle réimpression de l'édition de Paris, Baillière, 1831

"Ce Mémoire est d'une haute portée médicale et philosophique, et c'est assurément à juste titre qu'il obtint à l'auteur de sincères félicitations de la part de l'llustre Cuvier, qui en avait entendu la lecture. Sans nul doute, si Cabanis avait écrit ultérieurement son célèbre traité des Rapports du physique et du moral de l'homme, il n'eût pas manqué de mettre à profit l'analyse si profonde et si vraie exposée dans ce mémoire sur le tempérament mélancolique. Les anciens, qui l'ont parfaitement connu et décrit, n'ont eu d'autre tort que celui de lui donner une base physiologique hypothétique mise en relief par la seule dénomination de mélancolie, atra bile bile noire. Selon M Réveillé-Parise, « la cause organique de ce tempérament consiste dans la prédominance du système veineux sur le système artériel, tandis que la prédominance de ce dernier sur le système veineux contient la raison du tempérament sanguin. Dans le tempérament mélancolique ou veineux, comme dans tous les autres, il peut y avoir ou non un développement très marqué du système nerveux ; ce qui imprime à ce tempérament des caractères particuliers et plus saillants, mais conservant toujours l'empreinte de la constitution générale. » Nous ne pouvons exposer ici, à cause des développements qu'elle exigerait, l'analyse si claire si originale et si judicieuse du tempérament mélancolique présentée par notre auteur ; disons seulement qu'elle donne l'explication la plus satisfaisante des caractères physiques et moraux de tout temps assignés à ce tempérament." (J.-B. Cayol, Revue médicale, janvier 1845) "Par diverses considérations qui ne sont pas convaincantes pour nous, mais qui attestent un talent distingué en littérature médicale, l'auteur pose en principe ces deux propositions : 1) le tempérament sanguin est le résultat de la prédominance du système artériel ou à sang rouge ; 2) le tempérament mélancolique est le produit de la prédominance du système veineux ou à sang noir. M. Parise, en terminant son mémoire, signale en ces termes la nécessité de discerner les tempéramens. Le point important, dit-il, est de parvenir à l'idiosyncrasie par la connaissance pratique et approfondie du tempérament, c'est à dire à la spécialité individuelle. Le médecin qui joint à l'expérience des choses l'expérience des personnes, a une base assurée pour apprécier ces inégalités de mesure d'énergie vitale qu'on remarque chez la plupart des hommes. Ia sagacité du jugement, la sûreté du tact, l'infaillibilité d'expérience de certains praticiens, ne dépendent souvent que de la connaissance exacte des tempéramens et des idiosyncrasies. Celui qui a dit : Nous ne traitons point en général de la péripneumonie ou de l'hydropisic mais nous traitons la péripneumonie de Sempronius ou celle de Tullia, a vivement exprimé l'importance de l'étude des tempéramens. Quiconque la néglige ne sera jamais qu'un praticien aveugle et routinier, ou un systématique téméraire et dangereux." (Broussais, Annales de la médecine physiologique, t. 19, 1831) Joseph-Henri Réveillé-Parise (1782-1852) est connu pour ses travaux sur les maladies professionnelles et ses études sur les maladies des vieillards.

[Médecine] - GRASSET (Dr. J.).

Leçons de Clinique médicale faites à l'Hôpital Saint-Eloi de Montpellier. Troisième série : Novembre 1895 à Juillet 1896.

Montpellier, 1896, gr. in-8°, 308 pp, 6 planches hors texte (5 doubles), reliure demi-chagrin bleu-nuit à coins, dos à 4 nerfs pontillés, titres et caissons dorés, couv. conservée (rel. moderne), bel exemplaire. Edition originale

[NAPOLÉON Ier].

Lettres personnelles des Souverains à l'Empereur Napoléon Ier. Autriche - Prusse - Bade. Publiées par le prince Napoléon et Jean Hanoteau.

Plon, 1939, in-8°, xcvii-392 pp, préface de Jean Hanoteau, broché, bon état

Seul volume paru. Jean Hanoteau (1869-1939) est mort avant de donner la suite. "Le prince Napoléon et M. Jean Hanoteau ont édité les lettres personnelles des souverains vassaux et alliés à l'Empereur, en partie inédites. Ce volume concerne l'Autriche, la Prusse et Bade ; un autre doit suivre. Ces documents, reliés en sept volumes par les soins de l'impératrice Eugénie après la chute de Napoléon III, sont aujourd'hui conservés par le prince Napoléon. M. Hanoteau les a fait précéder d'une préface considérable où il étudie les problèmes que posent la disparition et les aventures de ces papiers : Napoléon les avait emmenés avec lui en 1815 et ils furent soustraits en cours de route avant son embarquement." (G. Lefebvre, Revue Historique, 1946)

[Napoléon] PICARD (Lt-Col. E.).

Préceptes et jugements de Napoléon, recueillis et classés par le Lieutenant-Colonel Ernest Picard.

Berger-Levrault, 1913, fort in-8°, xx-595 pp, index, broché, qqs rares rousseurs, bon état

"... Nombreux sont les travaux d'histoire, de stratégie, de tactique, d'organisation pour lesquels on éprouve avec raison le besoin de se référer aux idées de Napoléon. Malheureusemnt, les recherches de ce genre, dans les trente-deux volumes de la correspondance, dans les ouvrages de Gourgaud, Las Cases, de Montholon, dans la publication de MM. Brotonne et Lecestre, exigent généralement beaucoup de temps. Aussi avons-nous pensé qu'il serait utile de présenter à nos camarades un instrument de travail qui contienne, en un classement méthodique, tout ce que Napoléon a écrit ou dit dans sa correspondance et à Sainte-Hélène : 1) D'une question militaire quelconque (administration, organisation, tactique, stratégie, etc.) ; 2) Des guerres, depuis celles de César jusqu'à Waterloo ; 3) Des hommes." (Préface)

[Nations-Unies].

The United Nations and Promotion of the General Welfare. By Robert E. Ascher, Waiter M. Kotschnig, Williams Adams Brown Jr, James Frederick Green, Emil J. Sady, and associates.

Washington, 1957, fort in-8°, xvi-1216 pp, index, reliure toile éditeur, jaquette, bon état

[NECKER, Jacques].

Sur la législation et le commerce des grains.

P., Pissot, 1776, in-8°, xiv-(1)-410 pp, quatrième édition, cartonnage plein papier, pièce de titre basane noire (cart. de l'époque), dos passé, bon état

Publié en 1775, Necker dénonce dans son Essai sur la législation et le commerce de grains, la liberté du commerce des grains, préconisée par les physiocrates, au premier rang desquels Morellet et Turgot. Enorme succès de librairie, louvrage paraît au moment où ce dernier doit faire face à la « guerre des farines », violentes émeutes provoquées par sa politique libérale qui facilita les opérations des spéculateurs. 1ère partie : Sur l'exportation des grains ; 2e partie : Sur le commerce des grains dans l'intérieur du royaume ; 3e partie : Examen des diverses modifications connues, applicables au commerce des grains ; 4e partie : Réflexion sur le système le plus convenable.