Référence :32227

René Coty, tel qu'en lui-même.

BAECQUE (Francis de).

Editions STH, 1991, gr. in-8°, 314 pp, préface de Maurice Schumann, 8 pl. de photos hors texte, biblio, index des noms cités, broché, couv. illustrée, bon état, envoi a.s.

"« Président Coty, René Coty, pour toujours votre sommeil est celui du juste et le respect du peuple français entoure votre mémoire ». Ainsi parla de Gaulle pour les funérailles nationales d'un homme modeste et courageux en qui s'incarnèrent les vertus et les vicissitudes d'un « républicanisme » passé de gauche à droite, par opposition au socialisme. Entré dans la politique dans le sillage de Waldeck-Rousseau, J. Siegfried et R. Poincaré, l'avocat René Coty passa quatre ans de sa vie dans les tranchées, dont il revint comme bien d'autres, convaincu de la nécessité de mener à bien ce qu'on appelait alors « la réforme gouvernementale ». L'échec de son action tout au long de l'année 1934 n'a probablement pas été étranger à son vote favorable du 10 juillet 1940. Mais, parfait honnête homme, il prend aussitôt ses distances et, assez vite, fait partie d'un petit groupe de sénateurs qui réfléchira à l'après-Libération. Opposé à la Constitution de la IVe République, il ne comprend guère le Général de ces années, en quoi il est parfaitement représentatif de la droite républicaine et parlementaire qui renaît alors. C'est pourtant lui qui lancera l'appel historique de mai 1958 au terme d'une évolution fort bien tracée par l'auteur, qui nous fait bénéficier de certaines pages inédites d'un journal personnel, dont les meilleures sont certainement celles qui ont trait à la Libération de Paris." (Revue française de science politique, 1991)

45.00 €